Sur les traces de la révolution de Velours

A l’occasion du 30e anniversaire de la chute du régime communiste en Tchécoslovaquie, Radio Prague International vous propose, tout au long de cette semaine, une série intitulée « Sur les traces de la révolution de Velours ». Chaque jour, nous vous invitons à découvrir un lieu à Prague où l’histoire s’est littéralement écrite en novembre 1989. Pour chaque étape, un acteur de l’époque nous tient de témoin et évoque ses souvenirs. Replongez donc avec nous dans l’ambiance et le « cœur » de la révolution…

Sur les traces de la révolution de Velours (V) – Melantrich, le balcon le plus célèbre de Prague
A Prague, tout commence et tout se finit sur la place Venceslas, dit-on souvent. S’il existe un lieu précis sur cette place centrale et emblématique de la capitale tchèque particulièrement lié à la révolution de Velours, c’est le bâtiment de l’ancienne maison d’édition Melantrich. Depuis son balcon, le futur président Václav Havel s’est adressé pour la première fois à la foule, lors de la manifestation du 21 novembre 1989. Cette date marque aussi le retour extraordinaire de la chanteuse Marta Kubišová, interdite de concert pendant vingt ans. C’est donc au balcon le plus célèbre de Prague que nous consacrons la dernière étape de notre série. Plus...


Sur les traces de la révolution de Velours (IV) – le siège du Parlement tchécoslovaque
Dans la suite de notre série consacrée aux lieux emblématiques de la révolution de Velours, nous allons nous rendre au siège de l’ancienne Assemblée fédérale de la République socialiste tchécoslovaque. Dans ce bâtiment moderne, situé au-dessus de la place Venceslas, ont été effectués les changements législatifs majeurs qui ont ouvert la voie à la reconstruction d’une société libre et démocratique. Diplomate et ancien leader étudiant, Václav Bartuška a fréquenté les locaux du Parlement tchécoslovaque dans les jours et semaines qui ont suivi le 17 novembre 1989. Il nous a confié ses souvenirs. Plus...

Sur les traces de la révolution de Velours (III) - la place Venceslas et l’esplanade de Letná
Tout au long de cette semaine, en compagnie d'un témoin de l'époque, nous vous faisons découvrir les principaux endroits à Prague où l'histoire s'est écrite en novembre 1989. Dans ce nouvel épisode, nous allons nous rendre sur la place Venceslas et sur l’esplanade de Letná, lieux de manifestations massives qui ont rassemblé des centaines de milliers de personnes venus de tous les coins du pays. Elles étaient animées par Václav Malý, prêtre catholique et dissident. Nous l’avons rencontré. Plus...



Sur les traces de la révolution de Velours (II) – le Théâtre de la Lanterne magique
A quelques centaines de mètres de l’Avenue nationale à Prague, où les policiers ont tabassé les étudiants lors de la manifestation du 17 novembre 1989, se trouve le Palais Adria. Les locaux de ce beau palais Art Nouveau, où se trouvait alors le Théâtre de la Lanterne magique, est devenu un haut lieu de la mobilisation anticommuniste. C’est ici qu’a été installé le quartier général du Forum civique, un mouvement que les dissidents venaient de créer, qui servait aussi de centre de presse pour les journalistes du monde entier. C’est précisément dans les anciens locaux du Théâtre de la Lanterne magique que nous vous emmenons pour la suite de notre série spéciale sur les lieux emblématiques de la révolution de Velours. Plus...

Sur les traces de la révolution de Velours (I) – L’Avenue nationale, là où tout a commencé
Prague, 17 novembre 1989. Avec l’autorisation du régime, une marche se tient à l’occasion du 50e anniversaire de la lutte des étudiants pour la liberté. Dans un premier temps, ses participants se rendent d’Albertov, lieu de rassemblement, à Vyšehrad. Puis la foule poursuit sa route le long des quais avec pour idée de se rendre sur la place Venceslas. Aux étudiants euphoriques se joignent spontanément des Pragois. Plusieurs dizaines de milliers de personnes se retrouvent finalement. Prague n’avait plus connu cela depuis vingt ans. Mais la police guette leur passage et bloque les manifestants sur l’Avenue nationale. L’intervention brutale qui s’ensuit, marque le point de départ de ce qui deviendra la révolution de Velours. A l’époque, Monika Pajerová, 23 ans, était la seule femme parmi les leaders étudiants. Au micro de Radio Prague International, elle a raconté cette journée dramatique du 17 novembre. Plus...



 
Date Titre
05.12.2019 1989 : une exposition visuelle et sonore dans le corridor du Musée national
04.12.2019 Courrier des auditeurs : la révolution de Velours et autres sujets d’actualité
30.11.2019 Sondage : l'empereur Charles IV considéré comme la plus grande personnalité tchèque de l'histoire
22.11.2019 Revue de presse : la Tchéquie et les autres pays postcommunistes 30 ans après la chute du rideau de fer
18.11.2019 Manif et commémoration : un week-end marqué aussi par les regrets (et les cravates) du Premier ministre sous pression
17.11.2019 Les Tchèques ont commémoré avec émotion le 30e anniversaire de la révolution de Velours
17.11.2019 Les 30 ans de la révolution de Velours – Emission spéciale
16.11.2019 Tomáš Petříček : « Les droits de l’homme restent une priorité pour la diplomatie tchèque »
Tous les articles correspondants