Šumperk et sa région

07-03-2010

La ville de Šumperk, fondée au XIIIe siècle, attire l’attention par son abondante végétation que l’on retrouve dans toute la ville. Grâce à cela, Šumperk a été déclarée la ville la plus verte de République tchèque. On y retrouve encore des ruines des remparts médiévaux et des maisons dans le centre, datant surtout du XVIIIe et du XIX siècle, qui évoquent l’architecture viennoise. Šumperk est considéré comme la porte d’entrée de la chaîne de montagne des Jeseníky qui s’étend au nord de la ville. Il est recommandé de monter sur le mont Kralický Sněžník qui sert de frontière avec la Pologne.

La ville de Šumperk, photo: Archives de Radio PragueLa ville de Šumperk, photo: Archives de Radio Prague La région de Šumperk, c’est en fait les Sudètes d’où les Allemands ont été expulsés après la Seconde Guerre mondiale. Cet endroit est très différent de la Bohême centrale. La région, très peu peuplée, est beaucoup plus romantique et très pittoresque, surtout grâce à ses forêts et à sa végétation luxuriante, sauvegardée parce que il n’y a pratiquement pas eu d’exploitation industrielle. En direction d’Olomouc, il y a de très jolies maisons, éloignées l’une de l’autre, un peu comme au Canada. La région est idéale pour faire du ski dans les montagnes des Jeseníky, le tourisme et le cyclisme.

La centrale hydroélectrique - le réservoir, photo: Karel Beneš, CC BY 3.0 UnportedLa centrale hydroélectrique - le réservoir, photo: Karel Beneš, CC BY 3.0 Unported A proximité de Šumperk se trouve une centrale hydroélectrique, dont la construction a commencé en 1973. Elle est située à 1 350 mètres d’altitude et sert de réservoir d’eau pour la région. Lors d’une crue, le barrage a lâché et l’eau a envahi toute la région. Pour arriver vers le réservoir, il faut prendre une petite piste cyclable destinée aux cyclistes de haut niveau. Šumperk et sa région ont une triste renommée en raison d’une chasse aux sorcières suivie de procès qui se déroulèrent au XVIIe siècle et durèrent pendant 18 ans. Cet événement a laissé une trace magique dans toute la région.

Château de Velké Losiny, photo: CzechTourismChâteau de Velké Losiny, photo: CzechTourism Aujourd’hui encore, il est possible de retrouver la trace des endroits où, dans le temps, vivaient ces soi-disant sorcières. En réalité, il s’agissait surtout d’herboristes qui aidaient les gens et qui ont été pour différentes raisons, plus ou moins absurdes, inculpées de sorcellerie. Les plus grands procès, dirigés par l’inquisiteur et juriste Jindřich František d’Edelstadt, ont eu lieu à Šumperk et dans la commune de Velké Losiny où se trouve également un beau château. La plasticienne Alena Kupčíková, née à Šumperk, se souvient de la première nuit étrange qu’elle a passée au château, lorsque, âgée de 18 ans, elle préparait l’installation de son exposition. Alena Kupčíková :

Alena Kupčíková, photo: Archives de Alena KupčíkováAlena Kupčíková, photo: Archives de Alena Kupčíková « Mon amie et moi, nous étions logées dans une petite maison dans le parc du château, qui autrefois était probablement une dépendance. La nuit, je sentais l’odeur du feu, le brûlé et je voyais des flammes. Je suis sûre que ce n’était pas une illusion car la sensation était très forte. D’autant plus que j’ai réveillé mon amie et qu’elle a vu la même chose. Je suis persuadée qu’il y a quelque chose d’étrange dans ce château qui dégage incontestablement une énergie très forte. C’est un château mystérieux et silencieux, un silence étrange. Peut-être parce qu’il y a eu beaucoup de victimes de procès de sorcellerie. J’y ai plusieur fois passé la nuit et je dois dire qu’à chaque fois j’ai eu peur. »

La commune de Velké Losiny est une petite ville thermale où l’on traite les maladies respiratoires, des organes locomoteurs et les maladies du système nerveux. L’endroit est également renommé pour sa production de papier fait main. Il est fabriqué par une technique spéciale que l’on peut découvrir au Musée du papier. Chaque pièce, produite à partir d’un processus compliqué et long, est unique. Le papier est d’ailleurs utilisé par beaucoup d‘artistes, non seulement en République tchèque mais dans le monde entier. Alena Kupčíková en fait partie :

L'usine papeterie de Velké LosinyL'usine papeterie de Velké Losiny « Moi aussi je l’utilise et je vais directement à l’usine pour choisir exactement ce dont j’ai besoin. Lorsque je prends le papier en main, je sais immédiatement pour qu’elle œuvre je vais l’utiliser. Mais n’importe qui peut commander du papier dans l’usine de papeterie de Velké Losiny et il est même possible de suggérer son propre filigrane. C’est cher mais après vous pouvez faire imprimer vos propres papier-lettres et enveloppes. C’est très beau. »

Photo: Archives de Radio PraguePhoto: Archives de Radio Prague Il y a beaucoup d’autres choses à découvrir dans la région. Parmi ces nombreux endroits je citerais le château de chasse d’Usov et le château de Bouzov, où se sont déroulés de nombreux tournages de contes de fées et de films historiques. Puis il y a la ville de Hanušovice, renommée pour sa production de bière, même si la bière ne fait pas vraiment partie des produits locaux. En Moravie du Nord c’est plutôt la fameuse slivovice (eau-de-vie à base de prunes) distillée pratiquement par tous les habitants de la région. Et bien sûr, la slivovice la plus renommée est celle produite par les distilleries Rudolf Jelínek, que l’on peut d’ailleurs déguster dans la distillerie.

 

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková Et aujourd’hui, j’ai un petit quelque chose à croquer en apéritif, des galettes de pommes de terre aux rillons à l’ancienne

500g de pommes de terre, 500g de rillons hachés, 600g de farine ronde, 60 g de levure, 5 œufs, 400 ml de lait, sel

Cuire les pommes de terre, laisser refroidir et râper.
Hacher les rillons.
Mélanger tous les ingrédients et bien travailler la pâte, mais laisser un œuf à part.
Faire lever la pâte dans un endroit chaud.
Aplatir la pâte et couper des rondelles (si vous n’avez pas d’instrument approprié, utiliser un verre retourné).
Traces une grille au couteau sur le dessus de chaque galette.
Poser les galettes sur une plaque de four graissée ou une feuille de cuisson.
Battre l’œuf et enduire le dessus des galettes.
Mettre les galettes au four et faire doré.

07-03-2010