Nouveau domaine skiable dans les Monts des Géants, avec trois stations reliées

31-01-2010

Cela faisait bien longtemps que les conditions de ski n’avaient plus été aussi bonnes que cette année. La couche de neige atteint plusieurs mètres et les amateurs de sports d’hiver n’ont pas besoin d’aller dans les Alpes mais peuvent se régaler sur les pistes tchèques. Une nouveauté les attend dans les plus hautes montagnes tchèques, Krkonose - Les monts des Géants : un nouveau domaine de pistes reliées entre trois communes : Jánské Lázně, qui est aussi une station thermale, Svoboda nad Úpou, réputée dans le passé pour ses mines d’or, son gisement de graphite et ses papeteries, et Černý důl, ‘mine noire’ en français, une petite commune aux maisons à colombage située au pied de Černá Hora, la Montagne noire, et où un sentier didactique nouvellement aménagé est consacré à l’extraction des minerais argentifères dans la vallée.

Jánské LázněJánské Lázně Notre visite commence à Jánské Lázně : ici, la station de départ du téléphérique est située tout près du parking. La ville est reliée au sommet de la Montagne noire, qui est le point de départ des différentes pistes. Le nouveau parc nous est présenté par Petr Hynek :

« Ce que nous appelons le ‘skiressort’ est une nouveauté apparue cette saison : autour de la station de ski de Jánské Lázně nous avons aménagé un domaine skiable qui comprend les stations de Černý důl et de Svoboda nad Úpou. L’ensemble du domaine comprend actuellement quatre téléphériques, vingt-deux téléskis, et vingt kilomètres de pistes. La capacité des télésièges est d’environ 24 000 personnes par heure. »

Černý důlČerný důl La station de Černý důl offre des pistes larges et sûres aménagées sur des pentes pas trop raides. Le lieu est donc recherché notamment par les skieurs débutants et de niveau intermédiaire, ainsi que par les familles avec enfants qui ont à leur disposition des cours de ski alpin, ski de fond, snowboard, surf et autres disciplines encore.

Svoboda nad ÚpouSvoboda nad Úpou Quant à la station de Svoboda nad Úpou, elle s’adresse aux skieurs d’un niveau moyen qui apprécieront ses pistes ni trop raides ni trop longues tout en y trouvant un parcours de slalom chronométré gratuit.

La troisième station au pied de la Montagne noire séduira les skieurs confirmés. Petr Hynek nous présente tout ce qui a été aménagé pour leur plaisir :

La piste ProtěžLa piste Protěž « Juste en dessous du téléphérique, il y a une piste longue de 2,6 kilomètres. La piste qui s’appelle Černohorská, la piste de la Montagne noire, est plus longue de trois kilomètres. Le domaine est desservi par deux téléphériques, dix téléskis, et offre un total de onze kilomètres de pistes. Sur neuf kilomètres, il est possible de produire de la neige technique. Nous disposons d’une centaine de canons à Černá hora, station qui offre aussi une rareté, à savoir une des plus longues pistes de ski nocturne en Tchéquie: elle s’appelle Protěž – Edelweiss. Sa longueur est de 1,6 kilomètre. »

Comme le rappelle encore notre guide, il n’y a pas que des pistes de ski de descente et de fond. Une piste de luge naturelle conduit du sommet de la Montagne noire jusqu’à la station thermale de Jánské Lázně :

« La piste de luge de la Montagne noire, longue de 3,5 kilomètres, appelée piste de clochette, est une rareté. On y faisait de la luge il y a plus de 100 ans déjà, et le tintement des clochettes attachées à chaque luge avertissait les passants pour éviter les collisions. En 1911, un ascenseur pour les lugeurs a été aménagé sur une partie de la piste, mais pas pour longtemps. Après le premier conflit mondial, l’ascenseur a été rouvert mais il n’est resté que deux ans en usage. »

Le téléphérique reliant Jánské Lázně au sommet de la Montagne noire a lui-aussi une longue histoire : le tout premier téléphérique, mis en service en 1928, est resté en usage jusqu’en 1980. En 2006, le téléphérique datant des années 1980 a été complètement modernisé. Le nouveau téléphérique est l’unique à cabines qui desserve un domaine skiable en République tchèque. Baptisé « Express », il est en service depuis le mois d'août 2006 :

« C’est un type de téléphérique basé sur le principe de circulation. On a un total de cinquante-neuf cabines, chacune dispose de huit places. Le voyage long de 2300 mètres ne dure pas plus de sept minutes, la surélévation est de 566 mètres et le téléphérique peut transporter environ 1 900 passagers par heure. »

Le sommet de la Montagne noireLe sommet de la Montagne noire Le sommet de la Montagne noire se situe à 1299 mètres. Trente-neuf mètres plus bas se trouve la station supérieure du téléphérique, point de départ de toutes les pistes skiables des alentours. Un émetteur de télévision et de la radiodiffusion locale, Černá hora, se dresse à son sommet. A côté, une tour panoramique au nom éloquent – Panorama. Par ses cent six marches on monte jusqu’en haut de la tour, ce qui permet de découvrir les Monts des Géants sous un autre jour. Míla Tuček, le copropriétaire de la tour, nous décrit tout ce que cette vue offre :

« On commence par l’émetteur qui est à notre gauche, puis, devant nous, des vues larges s’ouvrent sur le mont Studniční, derrière lequel se dresse avec ses 1602 mètres la plus haute montagne tchèque, Sněžka. Plus loin, il y a une arête formant la frontière avec la Pologne, et plus vers l’est, des vues s’ouvrent jusqu’aux monts Orlické et Jeseníky. Par temps clair s’ouvrent des vues lointaines sur les monts de Rumburk et Kozákov dans le Paradis de Bohême. Mais tout dépend du temps… »

La tour panoramique Hnědý vrchLa tour panoramique Hnědý vrch Les Monts des Géants changent d’image : la mise en service du domaine que nous venons de visiter n’est pas la seule nouveauté. Des projets ambitieux pour attirer les touristes ont été conçus par la commune de Pec pod Sněžkou, la première station de ski de la partie orientale. Le premier de ces projets est la reconstruction du télésiège au sommet de Sněžka, en service sans interruption depuis soixante ans. Depuis 2009, Pec pod Sněžkou propose aux touristes une nouvelle piste de bob et une nouvelle tour panoramique érigée sur Hnědý vrch, le Mont brun. L’objectif final est de relier au maximum les différents domaines skiables et ainsi d’offrir aux visiteurs des montagnes tchèques ce à quoi ils sont habitués dans les grands domaines dans les Alpes : la possibilité de partir skier au pied du lieu d’hébergement et d’éviter tout déplacement en voiture.

31-01-2010