La culture d'Unetice

Ceux qui souhaiteraient passer un week-end agréable sont maintenant invités à Unetice, à moins de 20 kilomètres au nord-ouest de Prague. Rares sont les villages en Tchéquie ayant une vie culturelle aussi intense, animée et une histoire aussi célèbre qu'Unetice. Ce petit village tchèque a donné son nom à toute une culture de l'époque du Bronze connue sous le nom de culture uneticienne.

L'église à Unetice, photo: www.b.cz/uneticeL'église à Unetice, photo: www.b.cz/unetice Fier de ce legs, le village le développe, mais en même temps lui donne une nouvelle dimension. La culture uneticienne aujourd'hui, ce sont surtout des concerts et des spectacles de théâtre. Unetice est aussi un village sportif réputé pour ses tournois de pétanque. Toutes les manifestations culturelles et sportives se déroulent en cohabitation parfaite l'une à côté de l'autre, car "Sokolovna" - salle de gymnastique du mouvement Sokol, l'ancien grenier à blé "Spychar" et les anciennes étables à vaches "Kravin" qui accueillent les spectacles sont en voisinage immédiat avec les terrains sportifs et l'auberge du village, l'"hospoda." Après avoir fait connaissance avec le maire d'Unetice, on comprendra d'où viennent toutes ses activités.

Vladimir Vytiskal est le maire d'Unetice, mais il est aussi un acteur de la troupe du théâtre Sklep. Or, ma première question porte sur ce par quoi Unetice s'est inscrit dans l'histoire de l'archéologie: la culture uneticienne.

Travaux de fouilles à Unetice, photo: www.b.cz/uneticeTravaux de fouilles à Unetice, photo: www.b.cz/unetice "La culture d'Unetice est une culture de l'époque du Bronze. En ce temps, environ entre 2000 et 1500 avant J-C., toute une culture et un peuplement sont apparus en Europe centrale. La raison pour laquelle une période historique de cette importance porte le nom de notre village est qu'Unetice a été le lieu de trouvailles les plus complètes et les mieux documentées. C'est en 1879 qu'un médecin et archéologue amateur, Cenek Ryzner, a découvert non loin d'Unetice une cinquantaine de tombes de la fin de l'âge de Bronze. Depuis 1892, cette période historique porte le nom de culture uneticienne. Les tombes retrouvées à Unetice sont disposées en lignes, chose rare à cette époque. Les corps ont été retrouvés accroupis, dans des cercueils sous forme de troncs d'arbres creusés, richement pourvus en bijoux d'or, en armes de bronze et en céramique de faïence... On y a aussi trouvé de l'ambre et des perles, preuve de ce qu'Unetice entretenait des relations commerciales avec les Pays baltes, l'Egypte et la Mésopotamie... Les recherches se poursuivent mais elles ont plutôt un caractère de sauvetage, faute de moyens. Elles sont obligatoires avant le commencement de la construction de chaque maison. Ainsi, il y a 5 ans, on a découvert 5 autres tombes en état intact, à une profondeur de 1,5 mètre seulement. Les lieux des trouvailles archéologiques ne sont pas accessibles au public, ni marquées par une inscription. Des objets trouvés ici sont exposés au musée de Roztoky tout proche, ainsi que dans d'autres musées tchèques et européens, dont le British Museum de Londres. Nous pensons ouvrir un musée ici-même, dans l'ancien grenier à blé. C'est un bâtiment baroque de 1730 très typique des villages tchèques de cette période. Depuis 8 ans, nous y organisons des expositions sur le thème - les nouvelles découvertes de la culture d'Unetice. Nous l'appelons déjà musée puisqu'il abritera une exposition sur les trouvailles que nous voulons attrayante et différente des autres: les objets ne seront pas exposés dans des vitrines, mais directement sur le sol pour que l'impression soit la plus fidèle possible..."

Et la culture uneticienne actuelle? Le maire Vladimir Vytiskal raconte:

photo: www.pcrg.org.ukphoto: www.pcrg.org.uk "En 1990 a vu le jour "l'Association pour la renaissance de la culture d'Unetice." Ses activités sont très nombreuses, depuis le choeur très mixte d'Unetice, à l'origine duquel il y avait des familles d'Unetice qui ont chanté des cantiques de Noël. Il y a 5 ans, nous avons commencé à monter des pièces de théâtre. Notre troupe s'appelle Divoch, ce qui, traduit littéralement, signifie « sauvage », mais ce n'est pas ça. Divoch, c'est l'abréviation de deux mots - Divadlo ochotniku - le Théâtre amateur. Nous avons commencé par une pièce vieille de 100 ans qui avait été jouée dans notre village, puis nous avons mis en scène nos propres pièces. Nous jouons dans l'ancienne salle de Sokolovna que nous avons aménagée dans l'esprit des anciens mots d'ordre des Sokols: dans un corps sain - un esprit sain. La salle accueille aussi des concerts et des bals. Nous avons encore une scène à ciel ouvert, où nous jouons pendant l'été. Une autre scène a été aménagée dans les anciennes étables: leurs locaux créent un cadre original aux manifestations culturelles, aux concerts, aux projections de films, aux happenings. Le théâtre est très important pour nous, presque autant que nos activités sportives."

De quelles activités s'agit-il concrètement? Vladimir Vytiskal précise:

"A Unetice, on joue au foot, au volley, mais surtout à la pétanque. Nous avons deux tournois, national et international, auquel participent des Français et des Belges. Grâce à la pétanque, nous avons beaucoup de touristes étrangers qui viennent passer un séjour à Unetice. Moi-même je loue, depuis plus de 10 ans, un appartement dans ma maison. Mais ce sont aussi des Pragois qui aiment venir chez nous. De plus en plus de Pragois construisent une maison à Unetice et dans ses environs. Moi aussi je préfère la vie à la campagne. Je suis venu à Unetice il y a 18 ans, parce que je voulais vivre dans le calme et la nature, mais surtout au milieu d'une communauté moins grande que Prague où la vie est trop anonyme. Unetice a environ 500 habitants et leur nombre augmente, grâce à la construction de nouvelles maisons familiales. Nous voulons maintenir le caractère résidentiel de notre commune et donner du travail à ses habitants. Il est toujours bon quand les gens peuvent travailler et les enfants fréquenter l'école là où ils habitent, leur rapport envers le village en est affermi."

Vladimir Vytiskal a autour de lui des enthousiastes qui ont toujours de nouveaux projets en tête. On ne s'étonne même plus qu'Unetice ait accueilli une troupe de théâtre vénézuelienne, que le grand orchestre de New York y ait donné une soirée musicale inoubliable, qu'un congrès mondial sur l'âge de Bronze se soit tenu à Unetice. Les projets sont encore nombreux: édifier des ateliers de photographies, de sculptures sur bois et d'autres métiers. Tout cela pour offrir à ses visiteurs un programme riche et intéressant du matin au soir, dans une ambiance sympathique.