Tennis : Petra Kvitová triomphe à Paris

14-02-2011

Petra Kvitová a signé un des plus beaux succès de sa carrière en remportant, dimanche, à Paris, l’Open GDF-Suez. Une victoire d’autant plus belle qu’elle a été obtenue en battant en finale la nouvelle numéro un mondiale, la Belge Kim Clijsters. Surtout, ce nouveau succès confirme l’excellent début de saison de la Tchèque.

Petra Kvitová, photo: CTKPetra Kvitová, photo: CTK Vainqueur du tournoi de Brisbane, quart de finaliste à l’Open d’Australie, premier Grand Chelem de la saison, grande artisane de la qualification de la République tchèque en Slovaquie pour les demi-finales de la Fed Cup, et enfin vainqueur de l’Open GDF-Suez à Paris : avec un bilan de 16 victoires pour une seule défaite, Petra Kvitová réalise un début de saison exceptionnel. En l’espace seulement de quelques semaines, la jeune Tchèque (20 ans) a fait un bond de vingt places au classement WTA et occupe désormais la 14e place mondiale après son succès à Coubertin.

Petra Kvitová confirme également les progrès enregistrés la saison dernière et démontre que sa demi-finale à Wimbledon n’était pas un accident. Nouvelle numéro un mondiale depuis ce lundi, Kim Clijsters ne dira certainement pas le contraire. Certes diminuée par une douleur au cou, la Belge n’a pas résisté à la puissance de la gauchère tchèque en finale de l’Open GDF-Suez, dimanche. Sans trembler et en inscrivant 10 aces, Petra Kvitová s’est imposée en deux sets (6-4, 6-3), remportant ainsi le troisième tournoi professionnel de sa carrière. A la sortie du court, la Tchèque a reconnu qu’elle surfait actuellement sur la vague du succès :

Petra Kvitová triomphe à Paris, photo: CTKPetra Kvitová triomphe à Paris, photo: CTK « Après la Fed Cup la semaine dernière et notre qualification avec les filles en Slovaquie, j’étais très heureuse mais aussi tellement fatiguée que je ne m’imaginais pas du tout réussir une telle performance en arrivant à Paris. Je n’étais pas à 100 % lors du premier tour, tant au niveau de mon tennis que dans ma tête. Je suis donc très satisfaite d’avoir su surmonter tout ça et de m’être améliorée au fil des matchs comme l’a prouvé la finale. »

En pleine confiance ces dernières semaines, Petra Kvitová a abordé sans complexes son match contre Kim Clijsters, pourtant récente vainqueur de l’Open d’Australie. Sa victoire contre la sympathique Belge est d’autant plus marquante que Kim Clijsters a retrouvé son fauteuil de numéro un mondiale en accédant à la finale à Paris. Et même si elle n’était encore que numéro deux avant d’affronter Petra Kvitová, cela n’enlevait rien à la satisfaction de cette dernière :

En pleine confiance ces dernières semaines, Petra Kvitová a abordé sans complexes son match contre Kim Clijsters, photo: CTKEn pleine confiance ces dernières semaines, Petra Kvitová a abordé sans complexes son match contre Kim Clijsters, photo: CTK « Ca ne me déçoit pas du tout. On savait qu’elle était assurée de redevenir numéro un mondiale lorsqu’elle a remporté sa demi-finale. Je peux donc considérer qu’elle l’était déjà avant la finale. Mais à vrai dire ce n’est pas quelque chose qui me préoccupe. Quel que soit son classement, je pense que Kim Clijsters est la meilleure joueuse au monde actuellement. C’est aussi pourquoi je suis très heureuse de cette victoire, même si c’était officiellement encore contre la numéro deux mondiale. »

Reste désormais à savoir si Petra Kvitová va poursuivre sa progression ces prochains mois et si elle sera à son tour capable d’intégrer le Top 10 des meilleures joueuses mondiales, voire mieux encore. Pour l’heure, tout semble l’indiquer…

14-02-2011