Ondřej Synek, 1er champion du monde tchèque d’aviron; Karel Abraham 3e pilote tchèque à remporter un GP moto

08-11-2010

Aviron – Mondiaux : Ondřej Synek sacré en skiff

Ondřej Synek sacré en skiff, photo: CTKOndřej Synek sacré en skiff, photo: CTK Ondřej Synek a donc été sacré champion du monde de skiff, samedi, à Lake Karapiro, en Nouvelle-Zélande. Invaincu cette saison dans toutes les finales de Coupe du monde et des championnats d’Europe dont il avait pris le départ, le Tchèque a confirmé son statut de favori. A 28 ans, le vice-champion olympique de Pékin vit sans doute actuellement les plus beaux jours de sa vie. Dès le lendemain de sa finale victorieuse, Ondřej Synek a en effet repris l’avion en direction de Prague, où son épouse doit accoucher de leur premier enfant dans les prochains jours.

Mais avant cette naissance, son premier grand bonheur a donc été cette médaille d’or, premier titre mondial dans une discipline olympique pour l’aviron tchèque. C’est aussi la première grande victoire dans la carrière d’Ondřej Synek, qui, lors des précédents Championnats du monde, avait dû se contenter de places d’honneur avec une médaille d’argent et trois de bronze. Cette fois, le Tchèque est monté sur la plus haute marche du podium à l’issue d’une course longue de 2 000 mètres parfaitement gérée de bout en bout. A l’arrivée, et après avoir relâché son effort dans les derniers mètres, il a devancé de près de deux secondes le Néo-Zélandais Mahe Drysdale et le Britannique Alan Campbell, comme s’en félicitait Ondřej Synek à la sortie de son bateau :

Mahe Drysdale, Ondřej Synek, Alan Campbell, photo: CTKMahe Drysdale, Ondřej Synek, Alan Campbell, photo: CTK « La course a été très difficile à cause du vent qui soufflait de côté, mais après les 100 premiers mètres, j’ai su que j’allais gagner car je me sentais vraiment très bien. J’avais déjà d’excellentes sensations en me rendant au départ. J’ai bien dormi dans la nuit précédente, j’ai bien mangé le matin, bref j’étais parfaitement prêt. »

Un peu plus tard, les pulsations cardiaques et l’émotion quelque peu retombées, Ondřej Synek est revenu plus en détail sur une course qui l’a fait entrer dans l’histoire du sport tchèque :

« Après 100 mètres, j’avais déjà un demi-bateau d’avance sur Drysdale. A ce moment-là, j’ai compris que tout allait bien se passer et qu’il ne pourrait pas me rattraper. Bien sûr, j’ai dû résister à ses efforts, car il n’a rien lâché jusqu’au bout. Mais je pense que le moment-clef a été quand nous nous sommes rapprochés de la tribune et de la ligne d’arrivée : j’ai encore augmenté mon avance sur Drysdale, et l’essentiel pour moi alors sur les 200-250 derniers mètres était de ne plus faire d’erreur pour être certain d’avoir course gagnée. J’y suis parvenu, mais cette médaille d’or n’est pas seulement la mienne. C’est la victoire de l’ensemble de l’aviron tchèque, de tous ceux qui pratiquent ce sport et m’ont soutenu. »

Pour Ondřej Synek, après la défense de son titre l’année prochaine en Slovénie, le prochain grand objectif, ce seront désormais les Jeux olympiques à Londres en 2012.

Moto – Championnat du monde : première et dernière pour Karel Abraham en Moto2

Karel Abraham est devenu le troisième pilote tchèque de l’histoire à remporter un Grand Prix comptant pour le Championnat du monde de vitesse moto, photo: CTKKarel Abraham est devenu le troisième pilote tchèque de l’histoire à remporter un Grand Prix comptant pour le Championnat du monde de vitesse moto, photo: CTK Karel Abraham est devenu le troisième pilote tchèque de l’histoire à remporter un Grand Prix comptant pour le Championnat du monde de vitesse moto. Dimanche, le jeune Tchèque s’est imposé sur le circuit de Valence, en Espagne, dans la catégorie des Moto2. A l’affût tout au long de la dernière course de la saison, Karel Abraham a tiré son épingle du jeu dans un dernier tour très animé au cours duquel il s’est pourtant un moment retrouvé en quatrième position. Mais une chute de deux de ses adversaires a permis au Tchèque de passer en tête, et, à la surprise générale, c’est donc lui qui s’est imposé avec 0’’5 d’avance devant l’Italien Andrea Iannone et l’Espagnol Julian Simon.

Depuis les deux victoires de Lukáš Pešek en 2007 en 125 cm3, plus aucun pilote tchèque n’avait remporté de Grand Prix. C’est donc chose faite avec Karel Abraham, dont le meilleur résultat jusqu’alors dans la catégorie intermédiaire des Moto2 avait été une troisième place, également décrochée cette saison. Le pilote tchèque, âgé de 20 ans, termine ainsi en beauté l’exercice 2010 avant une prochaine saison qui sera marquée par un plus grand défi encore. Au guidon d’une moto Ducati, écurie en faveur de laquelle il a signé un contrat d’un an, Karel Abraham va en effet devenir le premier pilote tchèque à participer au Championnat du monde dans la catégorie reine des MotoGP :

J’entends bien prouver que j’ai le niveau pour passer en Moto GP, photo: CTKJ’entends bien prouver que j’ai le niveau pour passer en Moto GP, photo: CTK « Des essais sur la nouvelle moto m’attendent encore ici en Espagne cette semaine puis avant la fin du mois de novembre. Ensuite, j’aurai deux mois de libres, mais il va falloir que je me consacre un peu à mes études. L’important aujourd’hui est que cette victoire me permettra d’être un peu plus respecté par mes adversaires la saison prochaine. J’entends bien prouver que j’ai le niveau pour passer en Moto GP. C’est pourquoi les prochains essais cet hiver seront très importants. »

Ces essais seront d’autant plus importants qu’en rejoignant l’écurie italienne Ducati, Karel Abraham va devenir le coéquipier d’un certain Valentino Rossi…

Foot – Gambrinus Liga : Viktoria Plzeň, un leader surprise et record

Le surprenant leader Viktoria Plzeň possède un total de quarante points avec treize victoires, un match nul et une seule défaite, photo: CTKLe surprenant leader Viktoria Plzeň possède un total de quarante points avec treize victoires, un match nul et une seule défaite, photo: CTK La 15e journée de la Gambrinus Liga, le championnat tchèque de football, a été disputée ce week-end. Cette 15e journée marquait la fin des matchs allers. Et à l’issue de ceux-ci, le surprenant leader Viktoria Plzeň possède un total de quarante points avec treize victoires, un match nul et une seule défaite. Il s’agit d’un nombre de points record dans l’histoire du championnat tchèque à l’issue d’une phase aller. Au-delà, Viktoria Plzeň, qui possède neuf points d’avance sur le Sparta Prague, son premier poursuivant, a surtout séduit le public et les médias grâce à la qualité de son jeu. Ces 40 points et 42 buts inscrits en quinze matchs font logiquement de Pavel Vrba un entraîneur satisfait :

Baník Ostrava - Viktoria Plzeň, photo: CTKBaník Ostrava - Viktoria Plzeň, photo: CTK « Notre première moitié de saison cet automne a été fantastique, c’est vrai. Je dois féliciter mes joueurs car je pense que les 40 points que nous avons récoltés sont le fruit de leurs efforts pour produire du beau jeu. Ce nombre de points va nous donner des ambitions pour la seconde moitié de saison. Nous ne pouvons pas nous cacher : le classement actuel et les chiffres font que nous voudrons terminer tout en haut. Mais il ne faut pas encore enterrer le Sparta, qui gagne aussi régulièrement ces matchs ces derniers temps. A nous donc de ne pas nous endormir. Mais même si les choses seront sans doute plus difficiles pour nous au printemps, je pense que nous disposons déjà de suffisamment de points pour pouvoir lutter avec le Sparta pour le titre de champion. »

Avant la trêve hivernale longue de trois mois, deux journées figurent encore au programme d’une Gambrinus Liga également marquée par une autre surprise de taille, l’embourbement du Slavia Prague dans les profondeurs du classement.

08-11-2010