Foot : Ostrava, la bonne surprise du premiers tiers du championnat tchèque

Cela a été une journée comme on aimerait qu’il y en ait plus souvent. Les quatre équipes occupant les quatre premières places de la Fortuna Liga, le championnat de République tchèque de football, se sont en effet affrontées le week-end dernier. Et ce sont le Viktoria Plzeň et le Baník Ostrava, respectivement victorieux du Sparta et du Slavia Prague, qui ont fait les bonnes affaires.

Baník Ostrava - Slavia Praha, Milan Baroš (à droite), photo: Petr Sznapka/ČTKBaník Ostrava - Slavia Praha, Milan Baroš (à droite), photo: Petr Sznapka/ČTK Le tiers de la saison régulière du championnat de République tchèque a déjà été disputé et, à l’issue d’une 10e journée riche en émotions, quatre équipes figurent en haut du classement, séparées de seulement deux points. Malgré sa défaite (1-2) concédée contre le Baník à Ostrava dimanche, son deuxième revers de la saison, le Slavia continue d’occuper le fauteuil de leader. Mais le club pragois, incapable de s’imposer contre une équipe silésienne pourtant réduite à dix dès la 16e minute suite à l’expulsion pour un coup de coude de son attaquant vedette Milan Baroš, ne doit plus son statut qu’à une meilleure différence de buts que le Vikoria Plzeň.

Quatre jours après son lourd revers (0-3) concédé à Jablonec, le champion en titre a répondu à ses critiques en disposant devant son public, vendredi soir, du Sparta (1-0). Un but contre son camp d’un défenseur pragois dans le dernier quart d’heure de jeu a amplement suffi au bonheur de l’entraîneur de Plzeň, Pavel Vrba :

Pavel Vrba, photo: Vít Šimánek/ČTKPavel Vrba, photo: Vít Šimánek/ČTK « C’est vrai que nous n’avons pas montré notre meilleur visage lors de nos derniers déplacements. D’un autre côté, nous avons remporté tous nos matchs à domicile en championnat depuis le début de la saison et avons livré une prestation de très bonne facture contre le CSKA Moscou en Ligue des champions malgré le partage des points. Je n’étais donc pas spécialement inquiet avant la réception du Sparta. Nous avons su rester bien organisés et patients et c’est peut-être ce qui a fait pencher la balance de notre côté ce soir. Je crois aussi que cela a été un bon match de football. »

Avant d’affronter l’AS Rome ce mardi dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, ce succès permet au Viktoria non seulement donc de rejoindre le Slavia à la première place, mais aussi de reprendre un point d’avance sur un Sparta qui a, lui, concédé sa première défaite de la saison et occupe désormais la troisième place.

Derrière ce trio de favoris attendu, on retrouve donc le Baník qui, après avoir évité de peu la relégation au printemps dernier, est l’équipe surprise de cette première moitié de saison. Devant ses chauds supporters, Ostrava a signé contre le Slavia son septième succès depuis cet été, apportant ainsi un petit vent de fraîcheur bien venu sur ce championnat tchèque.