Foot : le Slavia prêt à défier Chelsea

Le Slavia Prague recevra le Chelsea d’Eden Hazard et de N’Golo Kanté dans son stade d’Eden jeudi soir en quart de finale aller de la Ligue Europa. Depuis le Sparta il y a trois ans de cela, plus aucun autre club tchèque n’avait réalisé un aussi beau parcours dans une compétition européenne. Autant dire donc que l’attente est déjà très grande à Prague.

Slavia Prague, photo: ČTK / Vít ŠimánekSlavia Prague, photo: ČTK / Vít Šimánek

Le Slavia Prague s’apprête à vivre la semaine jusqu’à présent la plus excitante de la saison en cours, et très certainement même de la dernière décennie du club. Ce jeudi, l’actuel leader de la Fortuna Liga – le championnat de République tchèque de football – accueillera en effet tout d’abord Chelsea en match aller des quarts de finale de la Ligue Europa, un stade de la compétition sur la scène continentale auquel les « Rouges et Blancs » n’ont plus figuré depuis leur élimination par Leeds au printemps 2000 dans ce qui s’appelait encore la Coupe UEFA. Dès dimanche, soit quatre jours avant le match retour à Stamford Bridge, le Slavia recevra aussi son grand rival du Sparta pour le traditionnel grand derby de la capitale. Comme pour la réception du ténor londonien, cet affrontement entre les « S » pragois, le 291e de l’histoire, se disputera devant un stade d’Eden à guichets fermés, tous les billets s’étant écoulés auprès des supporters en l’espace de quelques heures.

C’est une évidence : près d’un mois après son improbable qualification tout au bout de la prolongation et du suspense aux dépens du FC Séville, le Slavia, en train d’écrire une des plus belles pages de son histoire, continue d’attiser la passion et d’attirer les foules. Quant aux joueurs, c’est avec beaucoup d’envie qu’ils attendent ce rendez-vous contre Chelsea, à l’image du milieu international slovaque Miroslav Stoch, qui a porté le maillot bleu du club londonien au début de sa carrière :

« C’est un adversaire fantastique pour nous. Depuis le tirage au sort des 16es de finale, mon vœu était de tomber précisément sur Chelsea, bien sûr parce que c’est un club où j’ai gardé quelques bons souvenirs, même si je ne m’y suis pas imposé. Ce sera un plaisir de revenir à Stamford Bridge. Mais c’était le souhait de tous les joueurs. Tout le monde rêvait d’affronter un club anglais, peu importait que ce soit Arsenal ou Chelsea. C’est un grand club européen, et Chelsea sera largement favori. Mais nous avons montré contre Séville que nous avions les moyens de gêner de très bonnes équipes. Et vous savez bien ce que disent habituellement les footballeurs : le ballon est rond pour tout le monde et il y a aura un but de chaque côté du terrain, alors qui sait ?... »

Les administrateurs du site Internet de Chelsea ont beau s’être trompés d’adversaire au moment de la mise en vente des billets pour le match retour en annonçant le Sparta en lieu et place du Slavia aux supporters des Blues (cf. : https://www.radio.cz/fr/rubrique/infos/foot-ligue-europa-chelsea-confond-slavia-et-sparta), cela n’a nullement douché l’enthousiasme qui règne dans le camp pragois depuis le tirage au sort. Un tirage au sort qui a aussi été l’occasion pour l’entraîneur du Slavia, Jindřich Trpišovský, grand amateur de football britannique, de mesurer le chemin parcouru et le travail réalisé depuis son arrivée au club il y a maintenant un peu plus d’un an de cela :

« C’est une grande euphorie ! Pourquoi ? Parce que vous avez beau participer à la coupe d’Europe, vous ne jouez pas dans la même cour que les plus grands clubs. Chelsea est un club habitué à la phase de poules et aux play-offs de la Ligue des champions. Nous, nous sommes déjà très heureux de nous retrouver là où nous en sommes en Ligue Europa. Il faut savourer ces moments-là, même s’il est possible que nous regretterons d’être à Stamford Bridge au match retour si nous prenons une leçon de football. Nous savons bien que ce sera très difficile, mais franchement, qui aurait pensé au Slavia il y a encore seulement deux ou trois ans de cela que nous accueillerons un adversaire comme Chelsea ? Donc oui, profitons de l’instant et démontrons sur le terrain que nous ne sommes pas en quarts de finale par hasard. Et tant qu’à faire, autant tomber sur Chelsea que sur un adversaire moins huppé. »

Championnat : le Slavia tranquille leader

Dukla Prague - Slavia Prague, photo: ČTK / Vít ŠimánekDukla Prague - Slavia Prague, photo: ČTK / Vít Šimánek Avant ce match de gala, le Slavia a expédié les affaires courantes samedi dernier en championnat lors de la 27e journée en disposant facilement du Dukla (5-1) dans un des nombreux « petits derbys pragois » qui alimentent chaque saison. Dans ce match des extrêmes entre le leader et la lanterne rouge, les hommes de Jindřich Trpišovský n’ont pas mis longtemps à prendre la mesure de leur adversaire puisqu’ils possédaient déjà une avance de trois buts après vingt-deux minutes de jeu. Bon dernier avec huit points de retard sur les Bohemians Prague, première équipe non relégable, le Dukla, sans être encore condamné, aura sans doute bien du mal à se maintenir parmi l’élite pour la saison prochaine.

A trois journées de la fin de la saison régulière, et avant des play-offs qui constitueront une grande première dans l’histoire du championnat tchèque, ce large succès permet au Slavia de conserver ses sept points d’avance sur le Viktoria Plzeň. Malgré l’absence de son buteur français Jean-David Beauguel, le champion en titre est revenue victorieux (1-0) de son déplacement en Moravie sur la pelouse du FC Slovácko. Un penalty transformé à la demi-heure de jeu par son milieu de terrain international slovaque Patrik Hrošovský a suffi au bonheur du club de Bohême de l’Ouest, qui reste ainsi dans la course au titre.

Derrière ce duo de tête, le Sparta, qui reçoit Zlín ce lundi soir en match décalé, figure à la troisième place avec déjà bien trop de retard (18 points sur le Slavia) pour espérer autre chose qu’une place finale sur le podium qui serait synonyme de qualification pour la phase préliminaire de la Ligue Europa. Respectivement quatrième, cinquième et sixième, Jablonec, le Baník Ostrava et Mladá Boleslav complèteraient le premier groupe des play-offs si le classement restait en l’état à l’issue de la 30e et dernière journée de la saison régulière.