Foot : balles de match pour Plzeň

16-05-2011

A deux journées de la fin du championnat, le Viktoria Plzeň est plus proche que jamais du premier titre de champion de République tchèque de son histoire.

Teplice - Viktoria Plzeň, photo: CTKTeplice - Viktoria Plzeň, photo: CTK La 28e journée de la Gambrinus Liga, le championnat de République tchèque de 1ère division, a été disputée ce week-end. A deux journées de la fin, le Viktoria Plzeň est pratiquement assuré de remporter le premier titre de champion de son histoire et de succéder au Sparta Prague au palmarès. Surprise de cette saison 2010-2011, l’équipe de Bohême de l’Ouest possède en effet toujours quatre points d’avance sur le Sparta Prague. Vainqueur (1-0) sur la pelouse de Teplice, samedi après-midi, Plzeň a parfaitement répondu à la victoire (2-0) décrochée la veille par le Sparta aux dépens des Bohemians dans le « petit derby pragois ». Auteur du but de la victoire, le milieu de terrain de Plzeň Daniel Kolář avait toutes les raisons d’être satisfait :

« Je pense que nous gérons plutôt bien la pression. C’est quelque chose de nouveau pour Plzeň, pas seulement pour nous joueurs, mais aussi pour l’ensemble du club. Mais si nous continuons à travailler à 100 % comme nous l’avons fait jusqu’à présent, je crois que le titre ne devrait pas nous échapper. »

Pour être assuré de ne plus être rattrapé par le Sparta Prague, le Viktoria doit gagner encore au moins une fois lors des deux dernières journées ou réaliser deux matchs nuls. Une tâche largement dans ses cordes, même si le défenseur David Limberský préfère rester prudent :

Teplice - Viktoria Plzeň, photo: CTKTeplice - Viktoria Plzeň, photo: CTK « Nous avons fait un pas de plus et nous nous sommes rapprochés encore un peu plus du titre en gagnant ici à Teplice, mais l’essentiel pour le moment reste de bien se préparer pour la réception d’Ostrava. Ce n’est pas encore le moment de fêter quoi que ce soit. Pour cela, nous avons encore besoin de gagner contre Ostrava. Il y a trois ans de cela, quand je jouais encore au Sparta, nous possédions quatre points d’avance sur le Slavia à trois journées de la fin et nous avions finalement fini deuxièmes. Tout est donc encore possible, même si c’est vrai que cela ne dépend plus que de nous. »

L’année de son centenaire, le Viktoria Plzeň, déjà vainqueur de la Coupe de République tchèque la saison dernière, s’apprête donc à fêter le plus grand succès de son histoire. Et l’entraîneur Pavel Vrba entend bien célébrer cela en grandes pompes dès samedi prochain à domicile :

« Je souhaite vraiment que l’on prenne les trois points dès le prochain match contre Ostrava. Le stade sera plein. Il y aura certainement une ambiance formidable et fêter le titre avec notre public serait une récompense pour nous comme pour les supporters, qui sont revenus en nombre cette année au stade. Quand je suis arrivé à Plzeň en 2008, le club avait à certains matchs des affluences de 1 500 – 2 000 spectateurs. Aujourd’hui, nous en sommes à 7 000 de moyenne et gagner la semaine prochaine serait une manière de remercier nos supporters. »

Sparta Prague - Bohemians, photo: CTKSparta Prague - Bohemians, photo: CTK Derrière le Viktoria Plzeň, le Sparta est, lui, assuré de terminer au pire à la deuxième place, un classement toutefois insuffisant puisqu’il ne permettra pas au prestigieux club pragois de disputer les tours préliminaires de la Ligue des champions. La troisième place, elle aussi qualificative pour la Ligue Europa, reviendra quant à elle à Jablonec, tandis que la finale de la Coupe de République tchèque, qui délivrera le dernier des quatre tickets européens pour la saison prochaine, mettra aux prises le Mladá Boleslav du Français Noël Alexandre Mendy au Sigma Olomouc.

16-05-2011