Foot : à 28 ans, l’international tchèque Josef Šural est décédé en Turquie

29-04-2019

Ce lundi restera une journée noire pour le football tchèque. Son attaquant international Josef Šural est mort en Turquie, victime d’un accident de bus au retour d’un match en déplacement avec son club d’Alanyaspor. Ancien capitaine du Sparta Prague, qu’il avait quitté en janvier dernier, mais aussi ancien joueur de Brno et du Slovan Liberec, Josef Šural (20 sélections) était âgé de 28 ans.

Josef Šural, photo: ČTK/Kateřina ŠulováJosef Šural, photo: ČTK/Kateřina Šulová

Josef Šural, qui voyageait avec six coéquipiers à bord d’un minibus suite à une rencontre de championnat disputée à Kayseri, est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures. L’information a été communiquée par les dirigeants du club basé à Alanya, ville balnéaire située sur la côte méditerranéenne de la Turquie. Le reste de l'équipe avait fait le choix de prendre le car du club ou de rentrer seuls. Les six autres joueurs qui accompagnaient Josef Šural ne sont pas dans un état critique. Le chauffeur du bus se serait endormi, ce qui aurait causé l’accident.

Après avoir débuté sa carrière professionnelle dans son club formateur de Brno en 2007, Josef Šural avait été sacré champion de République tchèque avec le Slovan Liberec en 2012. Avec le club de Bohême du Nord, il avait remporté aussi une coupe de République tchèque en 2015. Considéré alors comme un des meilleurs attaquants tchèques, Josef Šural, sollicité également par le Slavia, avait ensuite rejoint le Sparta Prague au début de l’année 2016, comme s’en est souvenu, ce lundi, son entraîneur de l’époque Zdeněk Ščasný pour la Radio tchèque :

« Pepa (diminutif de Josef en tchèque) était arrivé quand j’étais au Sparta pour la première fis. C’était un très bon garçon, un excellent footballeur et finalement, la décision de partir pour la Turquie a été fatale. C’est une immense tragédie. Dans ces moments-là, nous prenons tous conscience combien le football et tout ce qui l’entoure est une chose futile. »

Josef Šural est resté trois ans dans le club de la capitale pour un bilan mitigé de 20 buts en 67 matchs disputés. Rarement titulaire durant la première moitié de cette saison, il avait donc rejoint durant le dernier mercato le championnat de Turquie, où il avait signé un contrat d’un an et demi pour sa première expérience à l'étranger. Parallèlement, son épouse avait accouché d'une deuxième petite fille.

Appelé dans toutes les sélections nationales de jeunes depuis la catégorie des moins de 16 ans, le natif de Hustopeče, petite ville de Moravie du Sud, a porté le maillot de l’équipe A à vingt reprises. Appelé pour la première fois en 2013 pour un match amical contre le Canada, Josef Šural a participé notamment à l’Euro 2016 en France, où il avait disputé les trois matchs de groupe contre l’Espagne à Toulouse (défaite 0-1), la Croatie à Saint-Etienne (2-2) et la Turquie à Lens (0-2). Ses trois dernières sélections remontaient à 2018.

Mais son plus grand fait de gloire restera son but, le seul en Reprezentace, inscrit lors de la victoire (3-2) contre les Pays-Bas à Amsterdam à l’automne 2015, qui avait permis à la République tchèque de conclure en beauté sa campagne de qualification pour le championnat d’Europe. Alors que les témoignages d'affection en provenance d'un peu partout ont déjà été très nombreux ce lundi, c’est certainement un des souvenirs que les amateurs tchèques de football voudront garder de Josef Šural.

29-04-2019