Floorball – Mondial : les Tchèques entendent prouver qu’ils appartiennent bien à l’élite d’un nouveau sport

06-12-2010

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce sport relativement nouveau qu’est le floorball. Sport inconnu ou presque il y a encore quelques années de cela, le floorball, aussi appelé unihockey en Suisse, est aujourd’hui devenu un véritable phénomène dans certains pays, parmi lesquels la République tchèque. Coup de projecteur à l’occasion de la tenue cette semaine du Championnat du monde en Finlande, dont les Tchèques espèrent revenir avec une médaille autour du cou.

Photo: CTKPhoto: CTK Les jeunes Tchèques, garçons comme filles, sont en effet désormais au moins aussi nombreux à pratiquer le floorball que le hockey sur glace, sport pourtant traditionnel auquel il ressemble le plus. Il y a deux ans de cela, la République tchèque avait organisé pour la première fois le Championnat du monde, un tournoi de nouveau remporté par la Suède, l’unique nation jamais sacrée depuis le premier Mondial disputé en 1996. Ancien capitaine de l’équipe nationale tchèque, Radim Cepek, récemment élu cinquième meilleur joueur du monde, avait expliqué les raisons de l’engouement des jeunes Tchèques pour le floorball :

« En République tchèque, les sports collectifs, notamment le hockey sur glace et le football, ont toujours été très populaires. L’avantage du floorball est qu’il ressemble beaucoup au hockey, à la différence par exemple du volley ou du basket qui sont certes aussi très pratiqués mais n’ont rien à voir avec le hockey ou le foot. Par rapport au hockey, qu’on peut voir et dont on entend parler partout en République tchèque, le floorball est quelque chose de nouveau. Forcément, il attire la curiosité. Il y a beaucoup de buts et le jeu est très varié. C’est ce qui rend le floorball intéressant pour les gens. »

 « Fun et moderne » comme il est souvent défini, le floorball est un sport indoor de crosse qui oppose deux équipes de cinq joueurs auxquels s’ajoute un gardien de but. Inspiré notamment du hockey sur glace, les patins, les nombreuses protections et les contacts physiques en moins, le floorball est devenu depuis sa création en Suède au début des années 80 une discipline à part entière. Le but de ce jeu rapide, dynamique et aux règles très simples est de faire pénétrer une petite balle creuse en plastique dans le but adverse.

Les Tchèques ont débuté par deux très larges victoires (16-0 et 25-1) contre l’Italie..., photo: CTKLes Tchèques ont débuté par deux très larges victoires (16-0 et 25-1) contre l’Italie..., photo: CTK Autre gros avantage du floorball, il suffit pour y jouer d’une crosse qui ne coûte que quelques dizaines d’euros et d’une paire de baskets. En République tchèque, cet aspect financier constitue un élément déterminant qui explique en partie son succès, à la différence notamment du hockey sur glace, nettement plus coûteux et pas forcément accessible à tout le monde.

Vice-championne du monde en 2004, la République tchèque compte avec les pays nordiques que sont la Suède, la Finlande et la Norvège parmi les nations majeures du floorball. Les affluences dans les salles confirment également le succès de ce nouveau sport auprès des Tchèques. Radim Cepek :

 et le Japon, photo: CTK et le Japon, photo: CTK « Aujourd’hui, le floorball a rattrapé des sports comme le volley ou le handball. Il y a au moins autant de monde dans les salles pour suivre les matchs. Il y a aujourd’hui un vrai intérêt médiatique qui existe en République tchèque pour notre sport. C’est indispensable pour son développement. Et puis son gros plus est qu’il est de plus en plus pratiqué dans les écoles du pays. Les enfants tchèques jouent beaucoup plus au floorball. »

Samedi dernier, le Mondial a débuté à Helsinki, en Finlande. Les Tchèques ont débuté par deux très larges victoires (16-0 et 25-1) contre l’Italie et le Japon, deux scores prouvant que le floorball est encore loin de jouir du même succès partout dans le monde. Mais les Tchèques, eux, ont pour l’heure d’autres préoccupations, comme l’a expliqué le président de la Fédération tchèque de floorball, Filip Šuman:

« Notre objectif est de ramener une nouvelle médaille pour le floorball masculin, même si nous sommer bien conscients que pour cela il nous faudra battre plusieurs adversaires au moins aussi bons que nous. La Suède est bien entendu le grand favori pour le titre, mais nous entendons démontrer que le floorball tchèque est un des trois meilleurs pays au monde. »

Démontrer donc que la République tchèque appartient à l’élite mondiale pour favoriser encore un peu plus le développement du floorball, le sport en plein boom aujourd’hui en République tchèque.

06-12-2010