Cyclo-cross – Mondiaux : Zdeněk Štybar reste en arc-en-ciel ; Patinage artistique – Euro : Tomáš Verner en bronze

31-01-2011

Une nouvelle fois, le week-end écoulé a été riche en succès pour le sport tchèque. En patinage artistique, Tomáš Verner a décroché une médaille de bronze aux championnats d’Europe de Berne, tandis qu’en tennis, Jiři Veselý a remporté l’Open d’Australie juniors. Mais surtout, Zdeněk Štybar a conservé son titre de champion du monde de cyclo-cross…

Zdeněk Štybar a conservé son titre de champion du monde de cyclo-cross…, photo: CTKZdeněk Štybar a conservé son titre de champion du monde de cyclo-cross…, photo: CTK Zdeněk Štybar est bel et bien le meilleur. Un an après la conquête de son premier titre devant son public à Tábor, en Bohême du Sud, le Tchèque a de nouveau été sacré champion du monde de cyclo-cross, dimanche, à Saint-Wendel, en Allemagne. Très en jambes, Zdeněk Štybar s’est imposé en solitaire, avec 18’’ et 1’15’’ d’avance sur le duo belge Sven Nys et Kewin Pauwels. « Un Štybar en or a battu la Belgique », pouvait donc titrer ce lundi le quotidien Mladá fronta Dnes en première page se son cahier Sport. Quatrième à 1’16’’, le Français Francis Mourey a, lui, terminé au pied du podium.

Zdeněk Štybar portera donc encore le beau maillot arc-en-ciel de champion du monde la saison prochaine. Une grande satisfaction pour le coureur tchèque après une saison 2010-2011 tronquée par une blessure au genou qui l’a notamment empêché de défendre son titre de vainqueur de la Coupe du monde :

« Oui, c’est une très belle victoire. Il y avait pas mal de gens qui ne croyaient pas trop en moi après tous les pépins que j’ai eus ces derniers mois. J’ai connu un excellent début de saison, tout le monde, moi y compris, pensait que les victoires allaient s’enchaîner. Mais ma blessure a tout remis en cause du jour au lendemain et les titres m’ont filé entre les doigts. Il m’a fallu faire une pause, mais heureusement il y a ce titre qui compense tout le reste, c’est un peu le bonbon de la fin. »

Zdeněk Štybar reste en arc-en-ciel, photo: CTKZdeněk Štybar reste en arc-en-ciel, photo: CTK Il y a six ans de cela, Zdeněk Štybar avait remporté sur le même parcours de Saint-Welden le premier de ses deux titres de champion du monde dans la catégorie alors des moins de 23 ans. Cette fois, c’est un deuxième titre dans la catégorie Elite que le Tchèque a décroché en Allemagne, un an après son premier sacre tant attendu à Tábor :

« Je pense que cela avait été beaucoup plus dur pour moi à Tábor. La pression sur mes épaules y était énorme. Pendant un an, tout le monde ne m’avait parlé que des Mondiaux à Tábor. Il m’arrivait même d’en rêver et je n’avais finalement qu’une envie : que la course soit passée. Cette saison, pour changer, la seule préoccupation était mon genou. ‘Tábor’ et ‘genou’ sont deux mots auxquels je suis devenu allergique. Pour toutes ces raisons, mon premier titre à Tábor a été plus compliqué à remporter que celui-ci. »

Pendant la première partie de la course disputée sur un parcours gelé, dimanche, Zdeněk Štybar a d’abord dû se méfier essentiellement de ses adversaires belges. Finalement, le Tchèque a décroché Sven Nys, dans sa roue depuis plusieurs tours, sur un faux plat. Et plus aucun des autres candidats au titre ne l’a alors revu :

Zdeněk Štybar, photo: CTKZdeněk Štybar, photo: CTK « Ma première idée était de former un groupe de tête composé de cinq à six coureurs. Mais à mon goût, il y avait un peu trop de Belges dans ce groupe. Même s’ils ne s’entendent pas toujours très bien entre eux, les Belges n’auraient quand même pas fait la course les uns contre les autres. C’est pourquoi j’ai alors accéléré et je suis parvenu à m’échapper uniquement avec Sven Nys. Nous avons bien travaillé ensemble pendant deux tours environ, jusqu’au moment où j’ai senti que j’étais un peu plus fort que lui et que je pouvais tenter ma chance. »

Cette médaille d’or de Zdeněk Štybar aura constitué le clou d’un excellent week-end pour le cyclo-cross tchèque : Kateřina Nash chez les femmes et Karel Hník chez les moins de 23 ans se sont en effet également illustrés en décrochant chacun une médaille de bronze.

Quant à Zdeněk Štybar, la conservation du maillot arc-en-ciel clôt une semaine agitée marquée par la signature, lundi dernier, d’un nouveau contrat de trois ans en faveur de la prestigieuse équipe belge Quick Step récemment rachetée par le milliardaire tchèque Zdeněk Bakala. A l’issue de la saison de cyclo-cross, Zdeněk Štybar poursuivra donc au printemps sur route aux côtés notamment de Tom Boonen et de Sylvain Chavanel. Un nouveau challenge pas moins excitant…

Patinage artistique – Championnats d’Europe : Tomáš Verner en bronze

Tomáš Verner a finalement été devancé par les Français Florient Amodio (au milieu), sacré pour la première fois de sa carrière, et Brian Joubert (à gauche), photo: CTKTomáš Verner a finalement été devancé par les Français Florient Amodio (au milieu), sacré pour la première fois de sa carrière, et Brian Joubert (à gauche), photo: CTK Tomáš Verner a complété sa collection de médailles européennes. Quatre ans après l’argent et trois ans surtout après son titre, le Tchèque a décroché le bronze, samedi, aux championnats d’Europe à Berne, en Suisse. Cinquième à l’issue du programme court, Tomáš Verner a finalement été devancé par les Français Florient Amodio, sacré pour la première fois de sa carrière, et Brian Joubert. Pour Tomáš Verner, il s’agit d’un retour sur le devant de la scène et au plus haut niveau après deux dernières saisons plutôt décevantes. Pour autant, il n’était pas tout à fait satisfait à sa sortie de la glace :

Tomáš Verner, photo: CTKTomáš Verner, photo: CTK « Non, cette troisième place n’est pas suffisante. Je ne peux pas m’en contenter, j’avais d’autres objectifs. J’ai fait plusieurs erreurs qui m’ont coûté plusieurs points et un meilleur classement final. Je reconnais que Florent Amodio était dans une très grande forme. Mais je suis tombé dans le programme court et certains sauts et combinaisons n’ont pas été réussis comme il l’aurait fallu dans le programme libre. Dans ces conditions je peux difficilement être satisfait. »

Si malgré ces erreurs, Tomáš Verner est parvenu à monter sur la dernière marche du podium, cela n’a été le cas de Michal Březina. Deuxième à l’issue du programme court, le Tchèque, qui s’est lui aussi retrouvé les fesses sur la glace à la réception de certains sauts, a finalement rétrogradé à la huitième place après le programme libre.

Open d’Australie : le titre juniors de Jiří Veselý clôt une belle quinzaine pour le tennis tchèque

Jiří Veselý, photo: CTKJiří Veselý, photo: CTK Premier tournoi du Grand Chelem de la saison, l’Open d’Australie aura été une quinzaine réussie pour les Tchèques. Après les quarts de finale de Tomáš Berdych et Petra Kvitová, Jiří Veselý a remporté, à 17 ans, les titres juniors du simple et du double. En finale de l’épreuve de simple, le Tchèque, tête de série n° 1, a battu l’Australien Luke Saville en deux sets (6-0, 6-3). Vainqueur à Melbourne sans avoir perdu le moindre set tout au long du tournoi, Jiří Veselý apparaît aujourd’hui comme une nouvelle promesse pour l’avenir du tennis tchèque.

31-01-2011