Cyclisme – Mondiaux : Kreuziger a signé le meilleur résultat de l’histoire d’un coureur tchèque

L’équipe de République tchèque a plutôt fait bonne figure lors de la course en ligne des championnats du monde de cyclisme sur route, disputée dimanche à Innsbruck. Roman Kreuziger a même signé le meilleur résultat d’un coureur tchèque de l’histoire en terminant à la 6e place.

Roman Kreuziger, photo: Petr Voves/ČTKRoman Kreuziger, photo: Petr Voves/ČTK Souvent placé, rarement gagnant, diront les mauvaises langues. Et, c'est vrai, il est bien difficile de les contredire. Même s’il a aussi signé quelques belles victoires, Roman Kreuziger a collectionné les places d’honneur durant sa carrière, que ce soit sur les grands et les moins grands Tours ou les courses d’un jour, comme l’a confirmé, au printemps dernier, sa présence dans le Top 10 des trois grandes classiques ardennaises.

Ce Mondial autrichien, remporté au sprint par le vétéran espagnol Alejandro Valverde devant le Français Romain Bardet et le Canadien Michael Woods, respectivement médaillés d’argent et de bronze, n’a cependant pas été tout à fait une nouvelle démonstration de tout cela. Le coureur tchèque a en effet défendu crânement ses chances et à l’arrivée, dont il a franchi la ligne avec 46 secondes de retard sur Valverde en compagnie notamment de Julian Alaphilippe et de Thibaut Pinot, il était partagé entre deux sentiments, comme il l’a confié au micro de l’envoyé spécial de la Radio tchèque :

« A chaud, c’est la déception qui prédomine, parce que les choses étaient plutôt bien engagées pour nous avec Karel Hník dans la première échappée du jour. Mais la course s’est ensuite durcie et c’est devenu plus difficile pour moi dans les deux derniers tours, les Français notamment ont bien roulé. Dans quelques jours, sans doute que j’apprécierai cette sixième place à sa juste valeur. Mon objectif au départ était de terminer dans les dix premiers même si, bien sûr, chaque coureur rêve d’une médaille. Je pense que Valverde a montré aujourd’hui toute l’étendue de sa classe. C’est mérité pour lui et après Peter Sagan, le maillot arc-en-ciel sera sur les épaules d’un autre très grand champion. »

Toujours dans le camp tchèque, à noter également la 17e place finale de Karel Hník, à 1’21’’ d’Alejandro Valverde, un classement qui confirme que les Tchèques ont fait leur course et peuvent repartir d’Innsbruck sans trop de regrets.

Photo: Alessandro Trovati/AP Photo/ČTKPhoto: Alessandro Trovati/AP Photo/ČTK