120e Grand Steeple-chase de Pardubice : Josef Váňa a encore frappé !

11-10-2010

Le 120e Grand Steeple-chase de Parbubice (Velká Pardubická en tchèque), a été couru dimanche. La 120e édition de ce cross-country de légende, dont le parcours compte parmi les plus difficiles en Europe, a été marquée par un nouveau record, la septième victoire, à 57 ans, du jockey tchèque Josef Váňa, tout au bout d’une dernière ligne droite de folie.

Josef Váňa a encore frappé !, photo: CTKJosef Váňa a encore frappé !, photo: CTK Non seulement Josef Váňa, le plus célèbre des jockeys tchèques (élu même troisième meilleur sportif tchèque de l’année en 2009), s’est une nouvelle fois imposé, mais son cheval, Tiumen, a franchi la ligne d’arrivée avec seulement quelques centimètres d’avance sur le deuxième, à peine la longueur d’un museau. Les commissaires ont dû avoir recours à la photo-finish avant de pouvoir annoncer officiellement les résultats. Vingt-trois ans après sa première victoire à Pardubice et un an seulement après son sixième succès déjà historique, Josef Váňa est donc remonté sur la plus haute marche du podium avec un cheval, Tiumen, qu’il entraîne également :

'Tiumen est une machine', photo: CTK'Tiumen est une machine', photo: CTK « Tiumen est une machine. C’est lui qui m’a empêché de faire quelques erreurs. Il a parfaitement franchi les obstacles, c’est un cheval très intelligent. Il savait comment mener sa course, nous sommes longtemps restés derrière alors que moi, j’aurais préféré être plus devant. Mais je savais aussi que même avec un peu de retard dans la première partie, il avait les capacités pour remonter à l’approche de l’arrivée. De toute façon, je n’avais pas grand-chose à perdre aujourd’hui. Avant le départ, je m’étais dit que même si je tombais et que je devais abandonner, ce ne serait pas bien grave et que ce serait ma dernière course. Mais à la sortie de la forêt, je me suis rendu compte que nous étions bien placés et avions une bonne chance. Et au 25e obstacle, j’avais de meilleures sensations que lors de ma victoire l’année dernière. J’ai même pensé que nous gagnerions plus facilement. »

La 120e édition restera dans les annales pour n'avoir fait aucune victime mortelle chez les chevaux, photo: CTKLa 120e édition restera dans les annales pour n'avoir fait aucune victime mortelle chez les chevaux, photo: CTK Finalement, c’est donc d’extrême justesse que Váňa et Tiumen sont arrivés en tête d’une course longue de 6 900 mètres, dont le parcours est parsemé de trente et un obstacles, et dont la 120e édition restera également dans les annales pour n’avoir fait aucune victime mortelle chez les chevaux.

11-10-2010