Věra Martinová ou l’amour des Tchèques pour la musique country

01-03-2010

Věra Martinová, qui vient de souffler ses cinquante bougies, est considérée comme la première dame de la musique country tchèque. Un genre qui est d’ailleurs très populaire en République tchèque, cette tradition datant depuis déjà la première moitié du siècle écoulé.

Sur scène, Věra Martinová s’accompagne de la guitare, un instrument qu’elle maîtrise à perfection, car elle l’a étudié au conservatoire. La chanteuse a d’abord collaboré avec le très connu Orchestre de Gustav Brom et, ensuite, avec un groupe country composé uniquement de jeunes filles. Sa carrière solo, qu’elle a entamée dès la fin des années 1980 avec le groupe Gram, lui a apporté beaucoup de tubes qui sont devenus au fur et à mesure de vrais classiques. Comme celui qui s’appelle « La petite maison sur le rocher ».

Věra MartinováVěra Martinová Věra Martinová a à son compte une douzaine d’albums, dont plusieurs disques d’or et de platine. Après avoir surmonté les séquelles d’un grave accident de la route dont elle a été victime il y a quelques années, elle apparaît de nouveau comme une des vedettes les plus sollicitées des concerts et des festivals en plein air. A cinquante ans, sa belle voix alto et son charme ne semblent pas avoir moins d’attrait pour le public qu’à ses débuts.