Le chanteur Waldemar Matuška est parti

01-06-2009

En République tchèque, tout le monde le connaissait. Waldemar Matuška, une des plus grandes vedettes de la chanson tchèque, est mort aux Etats-Unis à l’âge de 76 ans, suite à une grave et longue maladie. Son départ aussi prévisible soit-il a rendu nostalgique plus d’une génération des Tchèques qui l’ont aimé et qui admiraient sa voix veloutée, sa musicalité et son charme ravageur.

Waldemar Matuška, photo: CTKWaldemar Matuška, photo: CTK L’étoile de Waldemar Matuška a commencé à monter irrésistiblement dans les années 1960, lorsque il est devenu membre du fameux petit théâtre-cabaret pragois Semafor. Toutes les chansons remontant à cette heureuse période sont devenues des tubes et aujourd’hui, elles représentent des « classiques ». Souvent, Matuška accompagnait ses chansons d’un banjo, un des instruments dont il savait jouer.

Waldemar Matuška, photo: CTKWaldemar Matuška, photo: CTK Waldemar Matuška a collaboré ensuite avec un autre théâtre-cabaret pragois populaire, le Rokoko, avant de fonder avec sa femme Olga un groupe de musique country. Durant sa longue carrière, il a enregistré plusieurs disques à succès, donné des centaines de concerts et s’est souvent produit sur le petit écran. Waldemar Matuška a également eu quelques beaux rôles au cinéma, dont on retient notamment celui dans la célèbre Chronique morave de Vojtěch Jasný. En 1986, à l’age de 54 ans, le chanteur a pris le chemin de l’émigration et s’est fixé avec sa famille aux Etats-Unis. Son retour et sa réapparition sur la scène de son pays d’origine n’ont pu avoir lieu qu’après la chute du régime communiste. L’un des plus grands succès de Waldemar Matuška, Slavici z Madridu, était une adaptation du Rossignol anglais du chanteur français Hugues Auffray :

01-06-2009