Deux espoirs de l’art lyrique tchèque

31-01-2011

Le Théâtre des Etats de Prague est connu dans le monde avant tout comme le lieu de la première de l’opéra Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart. En effet, c’est pour ce théâtre que le compositeur a créé ce chef d’oeuvre d’art lyrique et c’est dans ce théâtre qu’il a lui-même dirigé la première de cet opéra le 29 octobre 1787. Les oeuvres de Mozart sont encore souvent données dans cet établissement et le public pragois y peut assister à des récitals de chanteurs interprétant le répertoire mozartien. Tout récemment, le 27 janvier, le théâtre a rendu hommage au célèbre compositeur avec un concert à l’occasion du 255e anniversaire de sa naissance.

Don Giovanni, Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka, photo: Le Théâtre NationalDon Giovanni, Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka, photo: Le Théâtre National Pour ce concert le théâtre a réuni deux jeunes chanteurs qui malgré leur jeunesse excellent déjà dans les opéras du grand Salzbourgeois. Il s’agit de la soprano Kateřina Kněžíková et du baryton – basse Adam Plachetka. Ils ont chanté des airs et des duos des opéras célèbres comme Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée et Don Giovanni ainsi que des airs moins connus tirés des opéras La Finta Giardiniera et Zaida. Kateřina Kněžíková est tombée amoureuse de la musique de Mozart et espère que c’est un amour pour la vie. « Mozart ne vous trahit jamais, si ce n’est pas vous qui le trahissez. Avec sa musique je peux rire et pleurer et toujours découvrir des choses inconnues », dit-elle. Kateřina Kněžíková a déjà chanté au Théâtre des Etats le rôle de Serpetta dans l’opéra La Finta Giardiniera dans une production des époux Ursel et Karl-Ernest Herrmann.

La nozze di Figaro, Kateřina Kněžíková, photo: Le Théâtre NationalLa nozze di Figaro, Kateřina Kněžíková, photo: Le Théâtre National Kateřina Kněžíková chante dans plusieurs productions mozartiennes avec Adam Plachetka, baryton – basse qui est déjà soliste de l’opéra de Vienne et se produit souvent au Théâtre national de Prague. Il a chanté entre autres le rôle de Nardo dans la production pragoise de La Finta Giardiniera.

Cosi fan tutte, Adam Plachetka, photo: Le Théâtre NationalCosi fan tutte, Adam Plachetka, photo: Le Théâtre National Dans le répertoire d’Adam Plachetka il y également le célèbre air de Leporello « Madamina » de l’opéra Don Giovanni. Il l’a chanté au théâtre des Etats le 27 janvier et aussi lors du Gala Mozart, le 2 janvier 2011, au Théâtre national de Moravie - Silésie d’Ostrava.

La nozze di Figaro, Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka, photo: Le Théâtre NationalLa nozze di Figaro, Kateřina Kněžíková et Adam Plachetka, photo: Le Théâtre National Katerina Kněžíková et Adam Plachetka sont sans doute des artistes prometteurs. Espérons qu’ils partageront leur temps dans l’avenir entre les scènes tchèques et étrangères et qu’ils n’oublieront pas dans la suite de leur carrière le public tchèque. Quand à Mozart, ses opéras ne disparaissaient jamais du répertoire du Théâtre des Etats de Prague. L’année dernière le théâtre a présenté la première du drame lyrique Idomeneo et cette année, le 7 mai prochain, il présentera le célèbre opéra comique L’Enlèvement au sérail. Rien qu’au mois de février le théâtre présentera des reprises de Cosi fan tutte, de la Flûte enchantée, de Don Giovanni et d’Idomeneo.

31-01-2011