Décès de Rudolf Pellar, chanteur et traducteur

06-09-2010

Vous venez d’entendre un extrait de la comédie musicale américaine « Fiddler on the Roof », en tchèque « Šumař na střeše ». La chanson « If I were a rich man » a été interprétée par Rudolf Pellar, chanteur, interprète des célèbres chansons françaises, comédien et traducteur tchèque décédé le 4 septembre à l’âge de 87 ans.

Diplômé du conservatoire de Brno, Rudolf Pellar fait, dans les années 1950 et 1960, à Prague, une belle carrière sur les planches : il se fait remarquer surtout dans des comédies musicales, interprète aussi quelques rôles au cinéma, et participe, pendant toute sa vie, aux émissions littéraires de la radio publique. Dans les années 70, Rudolf Pellar est forcé de quitter la scène musicale et culturelle en général pour des raisons politiques. Avec sa femme Luba, il a traduit, souvent sous pseudonyme, des chefs-d’œuvre des littératures américaine et allemande : ce sont eux qui ont fait découvrir au public tchèque « L’Attrape-cœurs » de Salinger, ainsi que le meilleur de Faulkner, Hemingway, Williams ou Albee. Son premier CD, intitulé, tout simplement, « Písně », Les chansons, ne paraît qu’en 2004, à l’occasion de ses 80 ans. La même année, Rudolf Pellar sort également une sélection de ses versions des chansons françaises, dont voici l’extrait : « Le déserteur ».

A la fin de ce magazine, un petit souvenir d’un autre chanteur et compositeur, Petr Novák, une vedette tchèque des années 60, disparue il y a treize ans. Ce lundi 6 septembre, il aurait fêté ses 65 ans. Je vous passe un de ses grands tubes « Povídej », « Raconte… »

06-09-2010