Découverte de plusieurs textes inconnus du dramaturge Václav Havel

12-01-2013

La Bibliothèque Václav Havel continue à diffuser l’œuvre de l’ancien président tchèque disparu en 2011. L’objectif de cette institution est de réunir les documents sur l’œuvre et la vie de Václav Havel, dramaturge, combattant contre le totalitarisme, leader de la révolution de velours en 1989 et finalement président de Tchécoslovaquie et de République tchèque. La Bibliothèque qui se trouve au numéro 7 de la rue Řetězová dans le quartier de la Vieille ville de Prague propose aux visiteurs également une exposition permanente intitulée « Václav Havel : Le mythe tchèque ou Havel en concentré. » La Bibliothèque organise séminaires, colloques, rencontres, lectures publiques, expositions et concerts. Elle prête aussi beaucoup d’attention à la recherche et à la publication des œuvres encore inédites de l’ancien président.

Photo: Knihovna Václava HavlaPhoto: Knihovna Václava Havla Depuis 2009, la Bibliothèque publie quatre fois par an les Cahiers Václav Havel. Les éditeurs de ce périodique ont l’ambition de montrer la personnalité de l’ancien président et l’époque à laquelle il a vécu d’une façon un peu différente de celle à laquelle nous sommes habitués. Ils cherchent les textes qui pourront jeter une nouvelle lumière sur cet homme que nous croyons bien connaître et de voir les thèmes de son œuvre sous un angle inattendu. Nous croyons connaître Václav Havel mais il est évident qu’il y a des facettes de sa personnalité qui restent à découvrir et que cet homme qui a figuré pendant longtemps à la une de l’actualité garde encore aujourd’hui une partie de son mystère. Il peut s’agir des documents à caractère philosophique, politique, sociologique mais aussi de la poésie ou de réflexions d’étudiants. Les cahiers doivent résumer aussi les activités de la bibliothèque.

Un des objectifs de cette institution sont les activités de publication réalisées sous le label « Edition de la Bibliothèque Václav Havel ». L’ambition des éditeurs de cette série est de choisir des textes, des études et des essais fondamentaux qui permettraient de mieux comprendre la vie et l’œuvre de l’ancien président, de sa famille et de ses amis ainsi que le milieu dans lequel il a vécu et qu’il a contribué à créer par son influence spirituelle et humaine.

En 2011 les éditeurs de la Bibliothèque ont réussi à élargir la palette de ces œuvres par les textes inconnus même pour les connaisseurs de son œuvre. L’éditrice Anna Freimanová a été elle même surprise de constater qu’il existait encore des textes inédits que Václav Havel avait écrit sur ses pièces de théâtre :

Anna Freimanová, photo: Knihovna Václava HavlaAnna Freimanová, photo: Knihovna Václava Havla « L’idée de chercher ces textes m’est venue grâce à une lettre adressée par Václav Havel à mon mari Andrej Krob qui met en scène ses pièces de théâtre. Dans la lettre qui date de 1975 Václav Havel donne ses instructions après avoir assisté à une répétition de sa pièce ‘La Grande roue’ basée sur ‘L’opéra des gueux’ de John Gay. Les comédiens ont joué pour lui dans sa résidence de campagne de Hrádeček et il a réagi par écrit à cette répétition. Et cette lettre de onze pages constitue aujourd’hui pour nous l’essence même de la poétique de Václav Havel et donne une idée sur la façon dont il voulait faire monter ses pièces. »

Quand Anna Freimanová préparait ce livre, il lui est venu à l’idée qu’il existait probablement encore d’autres textes non officiels et privés ayant été écrits pour d’autres artistes avec lesquels Václav Havel collaborait. Elle s’est donc adressée à la comédienne Marie Málková, femme du metteur en scène Jan Grosmann avec lequel Václav Havel avait collaboré au Théâtre sur la balustrade (Divadlo na zábradlí) à Prague. Marie Málková a mis à la disposition de l’éditrice un document de vingt pages que Václav Havel avait écrit après avoir assisté au Théâtre sur la Balustrade à la répétition générale de sa pièce « Le rapport dont vous êtes l’objet ». Une autre lettre de ce genre a été adressée par le dramaturge au comédien Pavel Landovský lorsque ce dernier jouait au Burgtheater de Vienne. Anna Freimanová a donc ajouté toute ces récentes découvertes à son livre :

Photo: Knihovna Václava HavlaPhoto: Knihovna Václava Havla « Ce qui me fait le plus plaisir c’est le fait que nous avons réussi à publier pour la première fois l’ensemble des textes de Václav Havel sur ses pièces de théâtre. Outre les lettres déjà citées il y a ses réactions aux mises en scène de ses pièces ‘Largo desolato’ et ‘Les conspirateurs’ et il y a même son premier texte de ce genre. Il s’agit de son mémoire concernant la pièce ‘Eduard’ que nous connaissons sous le titre de ‘Pas moyen de se concentrer’. »

Anna Freimanová rappelle qu’à l’origine Václav Havel ne voulait pas devenir homme de théâtre et que c’est seulement à la fin de sa vie qu’il a pu réaliser son grand rêve en devenant réalisateur de cinéma pour porter à l’écran sa pièce « Sur le départ ».

« Je pense que le théâtre a été pour Václav Havel sa façon de communiquer avec le monde. Le charme de sa personnalité résidait surtout dans le fait qu’il savait parler aux gens et qu’il savait les écouter. Je crois que c’est cela que le théâtre lui a appris. »

La Bibliothèque Václav Havel n’oublie pas non plus la jeune génération de lecteurs qui n’a pas vécu dans les périodes des grands combats du dramaturge dissident contre le pouvoir totalitaire. Anna Freimanová est également l’éditrice d’un livre qui réunit les essais de Václav Havel de cette période y compris le célèbre texte intitulé « Le pouvoir des sans-pouvoirs » :

Photo: Knihovna Václava HavlaPhoto: Knihovna Václava Havla « Nous avons choisi cinq essais fondamentaux de Václav Havel de la période totalitaire. Outre ‘Le pouvoir des sans-pouvoirs’, il y a dans le livre par exemple ‘La lettre ouverte adressée au président Gustáv Husak’, son discours de remerciement pour le Prix Erasme et ‘Quelques mots sur la parole’. Le philosophe est pédagogue Daniel Kroupa a écrit un commentaire sur la situation dans laquelle ces textes avait été rédigés. Nous avons ajouté à ces documents encore une courte biographie de Václav Havel et un choix bibliographique pour donner aux jeunes lecteurs un point de départ pour la suite de leurs études. »

La Bibliothèque abrite également les archives réunissant une quantité considérable de documents sur l’ancien président qui sont disponibles après s’être inscrit sur le web pour tous ceux qui s’y intéressent. Actuellement il y a dans ces archives électroniques près de 9 000 documents tchèques mais aussi beaucoup d’autres rédigés en langues étrangères. Ce sont les documents en allemand qui sont les plus nombreux (1459). Il y a également 1 143 textes en anglais, 291 documents en slovaque et 194 documents rédigés en français.

12-01-2013