Vladimir Spidla pourrait s'occuper à Bruxelles de la politique sociale

25-07-2004

Si le Premier ministre tchèque sortant Vladimir Spidla devenait membre de la Commission européenne, il pourrait s'occuper de la politique sociale. C'est ce qu'a déclaré à la télévision le vice-président du parti chrétien démocrate tchèque, Jan Kasal, tout en soulignant que la décision définitive dépendra du président de la Commission européenne José Barosa. Vladimir Spidla devrait remplacer à Bruxelles le commissaire tchèque actuel, Pavel Telicka. Selon Jan Kasal, le passé politique de Vladimir Spidla est un avantage important pour l'exercice de cette fonction car il pourra profiter des contacts avec des représentants de l'Union qu'il a eu l'occasion de nouer en tant que premier ministre.