Vers une élection présidentielle au suffrage direct?

17-02-2011

Tous les partis politiques représentés au parlement exception faite du parti communiste se sont entendus jeudi pour poser les bases d'un changement majeur dans l'élection du président de la République. Le ministre de la Justice Jiří Pospíšil (ODS) a indiqué que l'un des principaux obstacles à l'élection au suffrage universel direct a été levé quand le Parti social-démocrate a fini par renoncer à la possibilité de révoquer le chef de l'Etat par referendum. La question du passage au suffrage direct fait régulièrement l'objet d'âpres débats en République tchèque, où le chef de l'Etat est jusqu'à présent élu par les membres du Parlement.