Vers la limitation du plastique à usage unique en République tchèque

Le Sénat devrait soutenir la mesure visant à interdire ou tout du moins à limiter le plastique à usage unique. C'est ce que recommande son comité parlementaire en charge de l'environnement, qui va même plus loin que le gouvernement en souhaitant l'interdiction des pailles en plastique, qui peuvent être remplacées par des pailles conçues avec du papier ou du coton. Vladislav Smrž, le ministre adjoint de l'Environnement, n'y voit pas d'inconvénient s'il existe des alternatives qui ne représentent pas un surcoût important.

Le gouvernement doit changer la législation en accord avec les recommandations de l'Union européenne, qui a proposé, fin mai dernier, des mesures pour réduire la consommation de plastique. Bruxelles visait dix produits à usage unique : les bâtonnets de coton-tige, les couverts, les assiettes, les pailles, les bâtonnets mélangeurs pour boissons et les tiges pour ballons en plastique.