Vente aux enchères à Prague pour soutenir l’ONG Post Bellum

Un nombre record de 250 œuvres d’art ont été vendues, dimanche, à l’occasion d’une vente aux enchères organisée par la Galerie Kodl, à Prague, pour une somme totale de 220 millions de couronnes (environ 8,5 millions d’euros). Selon les spécialistes, il s’agit de la deuxième vente aux enchères la plus importante dans l’histoire de la République tchèque. C’est une toile de Josef Čapek, intitulée « Dva chlapi » (Deux hommes) qui est en tête de la liste des tableaux vendus : elle a atteint un montant record de 13,9 millions de couronnes (535 000 euros).

Des œuvres d’autres artistes tchèques, tels Antonín Procházka, František Muzika, Jindřich Štýrský ou Mikulás Medek, ont également été vendues à cette occasion. Une partie du bénéfice de la vente aux enchères, plus précisément une somme de 1,1 million de couronnes (42 000 euros), a été versée à l’association mémorielle Post Bellum.