Václav Havel et Karel Schwarzenberg saluent l’attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo

08-10-2010

L’ancien président et dissident Václav Havel et le ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg, se sont félicités de l’attribution du prix Nobel de la paix au dissident chinois emprisonné Liu Xiaobo, vendredi, à Oslo. Liu Xiaobo est le fondateur de la Charte 08, manifeste inspiré par la Charte 77 des dissidents tchécoslovaques visant à promouvoir la réforme politique et le mouvement démocratique en Chine. Václav Havel a soutenu activement la nomination du dissident chinois, tout comme Karel Schwarzenberg qui a déclaré espérer que la Chine allait se comporter « raisonnablement » suite à l’attribution du prix. Václav Havel a pour sa part indiqué que Liu Xiaobo était précisément le type de citoyen engagé auquel une telle distinction comme le prix Nobel de la paix méritait de revenir. Rappelons que 40 parlementaires tchèques ont soutenu la nomination du dissident chinois.