Une majorité de commerçants tchèques continuent de vendre de l’alcool aux mineurs

03-07-2018

Près de 60 % des commerces dans le pays ont vendu des boissons alcoolisées à des mineurs le jour de la fin de l’année scolaire. Tel est le principal enseignement qui ressort d’un vaste contrôle effectué par l’Inspection commerciale tchèque (ČOI) le 29 juin. La législation tchèque interdit la vente d’alcool aux personnes âgées de moins de 18 ans.

Au total, quarante-quatre commerces ont fait l’objet d’un contrôle et vingt-six d’entre eux n’ont pas respecté l’interdiction. Des procédures sont désormais en cours, des amendes d’un montant maximal d’un million de couronnes (38 500 euros) peuvent être infligées aux commerçants fautifs.