Une journée du souvenir pour commémorer les victimes de l’invasion du 21 août 1968

09-07-2019

Le gouvernement tchèque a soutenu la proposition de quelque 90 députés de huit partis politiques de proclamer le 21 août, date de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du Pacte de Varsovie en 1968, journée du souvenir. Le projet d’amendement à la loi sur les fêtes nationales sera soumis au vote à la Chambre des députés dans les jours qui viennent. Parmi toutes les formations politiques représentées à la Chambre basse du Parlement, seul le parti communiste s’est opposé à ce projet.

Selon les auteurs de celui-ci, la nuit du 20 au 21 août 1968 compte parmi les dates les plus tragiques de l’histoire tchécoslovaque contemporaine, l’invasion ayant mis fin à la volonté de réforme, de démocratisation et d’humanisation du système socialiste.