Une grève de la faim initiée par une vingtaine d’étudiants à la mémoire de Jan Palach

16-01-2017 mis à jour

Ce lundi, la République tchèque commémore la Journée de la mémoire de Jan Palach, étudiant qui s’était immolé par le feu le 16 janvier 1969 sur la place Venceslas à Prague pour protester contre l’occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du pacte de Varsovie. Dans la matinée de ce lundi, le premier ministre, Bohuslav Sobotka, ainsi que d’autres hommes politiques et les représentants de l’initiative citoyenne Bez komunistů.cz, ont rendu hommage à Jan Palach, décédé trois jours après son immolation. A compter de ce lundi, une vingtaine d’étudiants d’universités ont également entamé une grève de la faim jusqu’au 25 janvier prochain afin de se souvenir et honoré la mémoire non seulement de Jan Palach, mais aussi de Jan Zajíc, deuxième étudiant qui s’était immolé le 25 février 1969.