Une exposition sur les légionnaires tchécoslovaques pour clore les célébrations du centenaire tchécoslovaque

Les célébrations du centième anniversaire de la création de la Tchécoslovaquie, en 1918, s'achèvent avec une exposition organisée au Théâtre national à Prague au sujet des légionnaires tchécoslovaques. Inauguré dimanche, l'événement dure jusqu'à la fin du mois de février au sein du café situé dans le bâtiment Nouvelle scène. Le théâtre a imaginé cette exposition en parallèle avec la préparation d'une nouvelle mise en scène de la pièce Plukovník Švec (Le Colonel Švec), qui raconte l'histoire d'un légionnaire, et en collaboration avec l'Institut d'histoire militaire de Prague.

Les légionnaires tchécoslovaques sont les volontaires tchèques et slovaques qui se sont engagés, en France, en Italie et en Russie, dans le camp des forces de la Triple-Entente contre les Empires centraux, dont leur propre pays l'Autriche-Hongrie, durant la Première Guerre mondiale. Embryons d'une future armée tchécoslovaque, les légions ont contribué à légitimer l'idée de créer un Etat indépendant des Tchèques et des Slovaques au sortir de la guerre.