Un référendum interne décidera de la participation des sociaux-démocrates à un gouvernement de coalition

28-04-2018 mis à jour

La participation des sociaux-démocrates à un gouvernement de coalition avec le mouvement ANO sera soumise à un référendum interne, a décidé ce samedi le comité central exécutif du parti. Ce référendum devrait être organisé d'ici deux mois. Plus tôt dans la journée, le leader social-démocrate Jan Hamáček avait précisé que la direction du parti donnerait des consignes de vote en fonction du contenu de l'éventuel accord, faisant suite aux négociations entre le parti ANO et le parti communiste, qui devrait soutenir un gouvernement de coalition minoritaire.

La possibilité de former un gouvernement minoritaire avec le mouvement ANO, vainqueur des législatives d'octobre, suscite de fortes dissensions au sein du parti social-démocrate en raison des poursuites judiciaires pour fraude présumée aux subventions européennes dont fait l'objet Andrej Babiš, Premier ministre en démission et leader d'ANO. La plupart des sénateurs sociaux-démocrates et certains présidents de région sont opposés fermement à cette idée.

En outre, la direction du parti-social démocrate a formellement interdit toute collaboration avec le parti d'extrême-droite SPD de Tomio Okamura, au niveau national. Cette décision correspond à celle du précédent congrès selon laquelle un gouvernement de coalition entre ANO et les sociaux-démocrates ne peut être formée avec le soutien du parti SPD.