Un quotidien slovaque critique le verdict innocentant Andrej Babiš

27-06-2014

Le quotidien slovaque Sme critique le verdict rendu jeudi par un tribunal de Bratislava, selon lequel Andrej Babiš figurerait sans justification dans les archives de la StB en tant que collaborateur. Selon le journal, cette décision illustre l'état catastrophique de la justice slovaque ainsi que le déficit de confiance dont elle souffre. Dans les colonnes de Sme, on lit ainsi que les magistrats ne se seraient intéressés qu'aux éléments à décharge de l'actuel ministre tchèque des Finances et en aucun cas aux éléments à charge. Membre du parti communiste dans les années 1980, Andrej Babiš, milliardaire ayant fait fortune dans l'industrie agroalimentaire et désormais investi en politique a porté plainte contre l’Institut slovaque de mémoire de la nation qui affirmait qu'il était mentionné sur une liste des confidents ayant collaboré consciemment avec l’ancienne police secrète StB. L'institution devrait faire appel du verdict rendu jeudi.