Un premier roman remporte le prix du Livre tchèque

C’est un premier roman, « Probudím se na Šibuji », d’Anna Cima, qui a remporté le prix de la 8e édition du Livre tchèque. Le prix des lecteurs a été attribué quant à lui au roman « Sběratel sněhu » de Jan Štifter. Les distinctions ont été remises mardi soir à la faveur d’une cérémonie organisée à la Bibliothèque municipale de Prague.

Cette année, pour la première fois, ce n’est pas un jury professionnel qui a décidé de l’attribution du Livre tchèque, mais un jury composé de lycées de trois villes de République tchèque, à partir d’une sélection réalisée par des experts. Le roman d’Anna Cima est également nominé pour le prix Jiří Orten et la jeune auteure de 28 ans a récemment remporté le prix littéraire Magnesia Litera dans la catégorie Découverte de l’année. « Il est réjouissant de constater que des lycéens s’entendent avec des spécialistes littéraires, » a constaté le fondateur du prix Le Livre tchèque.

Cette distinction littéraire a été créée en 2012 par l’écrivain et traducteur tchèque installé en France, Martin Daneš.