Un cinquième des bacheliers tchèques a échoué aux examens de la nouvelle « maturita »

15-06-2011

Près d’un cinquième des élèves tchèques qui ont planché sur les nouvelles épreuves de la « maturita » (le baccalauréat tchèque) ont échoué à cet examen qui clôt le cycle secondaire. C’est ce qu’a annoncé, mercredi, le ministère de l’Education. Les élèves d'écoles spécialisées et de centres d'apprentissage affichent le taux d’échec le plus important. Un rattrapage sera organisé d'ici la fin septembre. De manière générale, l'ensemble des épreuves de ce nouveau bac national a plus suscité le rejet que l'approbation, tant du côté des enseignants que du côté des lycéens.