Un audit pointe du doigt l’absence de résultats dans le développement du transport fluvial

22-07-2019

Alors que l’Etat tchèque a investi quelque 927 millions de couronnes dans un système d’écluses sur l’Elbe, afin de faciliter et de développer le transport fluvial, aucune n’a été construite jusqu’à présent, détaille un rapport du Bureau suprême d’audit. Le rapport pointe également du doigt le fait que le transport fluvial ne joue qu’un rôle mineur dans l’acheminement de marchandises en République tchèque, ajoutant qu’il n’existe pas de transferts de celles-ci de la route aux bateaux.

Le Bureau suprême d’audit s’est penché sur le programme développé par le ministère du Développement régional et lancé en 2014, visant à stimuler le transport fluvial en République tchèque. Seul 1% des marchandises est transporté par voie fluviale dans le pays. En cause, selon le rapport, le manque de fiabilité des rivières tchèques, qu’il s’agisse de l’Elbe ou de la Vltava, qui s’avèrent souvent non-navigables.