Un audit interne a découvert de possibles violations de la loi dans le cadre du projet de prolongement d’une ligne de métro pragois

18-09-2013

Un audit interne de la Société des transports pragois (DPP) a révélé l’existence de possibles violations de la loi dans le cadre du projet de prolongement de la ligne A du métro pragois, dans les 5 e et 6 e arrondissements. Selon le serveur tchèque Česká pozice.cz, Petr Pulec, un syndicaliste de la société des transports, a déposé plainte contre X. Il semblerait que certains travaux avaient été réalisés sans une procédure régulière d'appel d'offres. La construction de quatre nouvelles stations sur la ligne A, est sous la direction de la Société des transports pragois, mais gérée par l’entreprise de construction de transports IDS. Si une partie des finances provient également des fonds européens, à savoir 7,4 milliards de couronnes (environ 296 millions de couronnes), le coût total de ce prolongement s’élève à 19 milliards de couronnes, près de 760 millions de couronnes.