Un ancien secrétaire du parti d’extrême droite condamné pour incitation à la haine raciale

Le tribunal d'arrondissement de Prague 1 a condamné Jaroslav Staník, un ancien secrétaire du parti d'extrême-droite SPD, à un an de prison avec sursis et à une amende pour des propos incitant à la haine raciale et pour d'autres délits encore. Le jugement n’est pas définitif et peut faire l’objet d’un appel. En octobre 2017, Jaroslav Staník avait tenu des paroles homophobes, antisémites et racistes à l'encontre des Roms, des mots prononcés dans les bâtiments de la Chambre des députés. L’ancien secrétaire du parti SPD aurait appelé à ce que « tous les homosexuels, les Roms et les juifs soient tués dès la naissance ».

Jaroslav Staník rejette sa culpabilité. Selon lui, le procès vise à porter atteinte au parti SPD et à son président Tomio Okamura.