Trois restaurants tchèques ont menti sur l’origine de leur viande bovine

L’Inspection nationale d’agriculture et d’alimentation a découvert trois restaurants tchèques où l’origine de la viande de bœuf proposée ne correspondait pas à la réalité. A Hradec Králové et Děčín, deux restaurants proposaient de la viande de bœuf d’Argentine alors qu’elle provenait en réalité du Brésil. A Mariánské Lázně, un établissement de restauration affichait pour sa part au menu de la viande d’Amérique du Sud, alors que celle-ci était originaire des Pays-Bas. En outre, des dizaines d’établissements du pays ont été dans l’incapacité à présenter une documentation complète certifiant l’origine de la viande.

Les autorités tchèques ont lancé toute une série d’inspections dans de nombreux restaurants du pays, suite à l’importation frauduleuse de 300 kg viande polonaise à la fin janvier. Selon l’inspection vétérinaire polonaise, 2,7 tonnes de viande de bovins malades et illégalement abattus en Pologne ont été exportées dans dix pays européens, dont la France. Depuis, plus de 1 100 contrôles ont été effectués dans le pays.