Trois députés ont quitté le parti extrémiste SPD

16-03-2019

Trois députés ont décidé de quitter le parti d’extrême droite Liberté et démocratie directe (SPD). Lubomír Volný, Marian Bojko et Ivana Nevludová ont tous trois été élus dans la région de Moravie-Silésie lors des élections en octobre 2017. Lubomír Volný a expliqué ce choix par la volonté de protester contre le fait que la nouvelle direction du parti dans la région ait récemment intégré dans ses rangs deux nouveaux membres, l’un raciste, l’autre néonazi.

La direction du SPD a appelé Lubomír Volný à abandonner son mandat de député, ce qu’il a refusé de faire. Principale formation de l’extrême droite en République tchèque, le SPD est dirigé par le controversé Tomio Okamura, ancien homme d’affaires d’origine japonaise. Le 25 avril prochain, celui-ci recevra Marine Le Pen et Geert Wilders à Prague dans le cadre d’une manifestation contre l’Union européenne prévue sur la place Venceslas.