Terrorisme : un retraité, hostile aux migrants, reconnaît avoir provoqué l'accident de deux trains

Jaromír Balda, un retraité de 71 ans, a reconnu devant le tribunal régional de Prague avoir abattu des arbres sur des voies ferrées causant ainsi, à deux mois d’intervalle, les accidents de deux trains à l'été 2017. Pour le procureur, il s'agit d'un acte terroriste. L'individu, hostile aux migrants, voulait attiser les sentiments haineux à leur égard dans la population tchèque en leur faisant porter le chapeau de ces attaques. Jaromír Balda, qui dit n'avoir voulu blesser personne, avait laissé sur les lieux des textes pour faire penser à un attentat islamiste. Il risque jusqu'à quinze années d'emprisonnement.

La première collision entre un train et un arbre abattu sur la voie ferrée a eu lieu au début du mois de juin 2017, le seconde environ deux mois plus tard. Les deux incidents, survenus dans les environs de la ville de Mladá Boleslav, en Bohême centrale, n'ont pas fait de blessé.