Sondage : l’euroscepticisme des Tchèques perdure

21-02-2018

Un sondage réalisé par le think tank Europeum montre que l’euroscepticisme des Tchèques perdure. S’ils sont 54% à ne pas souhaiter une sortie du pays de l’Union européenne, dont une majorité de retraités et de jeunes gens, l’étude montre tout de même que 34% des personnes interrogées seraient pour (12% ne s’exprimant pas sur la question). C’est chez la tranche d’âge entre 36 et 50 ans qu’on trouve le plus d’opinions eurosceptiques, avec 44% de personnes approuvant un Czexit contre 42% en faveur de l’Union européenne.

Selon le directeur d’Europeum, l’attractivité de l’Union européenne pour les retraités et les jeunes peut s’expliquer d’une part par l’expérience historique de l’ancienne génération, et d’autre part, par les avantages que peut procurer l’Union européennes à la jeune génération.