Sommet européen : la République tchèque pas pressée de rejoindre l’union bancaire

19-12-2013

Toujours à Bruxelles, le Premier ministre a déclaré qu’il n’y avait pas d’urgence pour la République tchèque de rejoindre l’union bancaire, alors que les ministres des Finances européens sont parvenus, jeudi matin, à un accord important sur cette union, projet destiné à éviter une nouvelle crise de la zone euro. « Je n’hésiterais pas une seconde si nous étions membres de la zone euro », a expliqué le chef du gouvernement. « Mais compte tenu du fait que la République tchèque n’utilise pas l’euro, je pense qu’il n’y a pas lieu de se presser à rejoindre l’union bancaire ».