Sénatoriales : Jiří Drahoš élu dès le premier tour ; succès des candidats ODS

Les Tchèques votaient également ces vendredi et samedi pour renouveler un tiers des sénateurs, c’est-à-dire 27 sièges de la Chambre haute du Parlement. Deux candidats ont été élus dès le premier tour : il s’agit du finaliste malheureux à la dernière présidentielle, Jiří Drahoš, en tête à Prague 4, et du chrétien-démocrate Jiří Čunek, dont la longue page Wikipédia est consacrée pour moitié aux « controverses » qui entourent le personnage, et qui a été réélu dans sa région de Vsetín.

Le parti ODS sort vainqueur du premier tour de ce scrutin. Il aura treize candidats (dont trois soutenus également par d’autres formations politiques) au second tour de ces élections, qui se déroulera le weekend prochain. Le mouvement ANO s’en sort également plutôt bien, avec dix finalistes. Seulement neuf d’entre eux, toutefois, sont arrivés en tête au premier tour.

Les sociaux-démocrates sont là aussi en difficulté. Ils comptaient treize sénateurs sortant dans ces élections et, à l’issue du second tour, ils ne pourront plus au maximum qu’en avoir cinq.

Plus faible que pour les municipales, la participation à ces sénatoriales partielles a été d’environ 42 %.