Selon le ministre de l’Intérieur, la police a bien dominé la situation lors des manifestations islamophobes à Prague

22-02-2016

Malgré quelques excès individuels, la police a bien dominé la situation lors des manifestations islamophobes qui se sont tenues à Prague il y a deux semaines. Cela résulte d’une enquête demandée par le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, à la suite des critiques indiquant que la police n’avait pas intervenu contre les agresseurs ayant attaqué les activistes de gauche ou encore le véhicule de transmission des journalistes de la Radio tchèque. En totalité quelque 1000 policiers ont surveillé ces manifestations avec environ 10 000 participants qui ont, selon M. Chovanec, été les plus grandes depuis vingt ans.