Selon le leader des chrétiens-démocrates, le déficit du budget de l’Etat en 2017 sera bien de 2,2 milliards d’euros

11-09-2016

Le gouvernement n’adoptera pas encore le projet de budget de l’Etat pour l’année prochaine, et ce bien que celui-ci figure au programme de la réunion de ce lundi. Les revendications de certains ministères, qui réclament plus de moyens, en sont la principale raison. Pour autant, le montant du déficit prévu à 60 millions de couronnes (2,2 milliards d’euros) par le ministère des Finances ne sera pas modifié, et ce bien que le bilan des recettes et des dépenses à la fin de cette année puisse être équilibré. C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre et leader du parti chrétien-démocrate, la plus petite des trois formations de la coalition gouvernementale, Pavel Bělobrádek, à la Télévision tchèque lors de la traditionnelle émission politique du dimanche midi. « Il est toujours préférable de se préparer à un cas de figure plus mauvais et d’avoir un meilleur résultat à la fin », a-t-il expliqué. Pour rappel, à la fin du mois d'août, l'excédent budgétaire s'est établi à 81,2 milliards de couronnes (environ 3 milliards d'euros). D'après le ministère des Finances, il s'agit d'un record pour un mois d'août depuis la naissance de la République tchèque en 1993.