Sécurité routière : l'année 2018 meurtrière sur les routes tchèques

565 personnes sont mortes suite à des accidents de la route l'année dernière. Cela représente le bilan le plus meurtrier de ces trois dernières années et une hausse de 63 victimes par rapport à 2017. Le bilan définitif a été communiqué ce mardi en conférence de presse par Tomáš Lerch, le directeur de la police des transports. Les chiffres sont mauvais dans tous les domaines puisqu'il y a eu plus de blessés légers, plus de blessés graves et, en général, plus d'accidents de la route. La police en a recensé près de 105 000, soit presque un millier de plus que l'année précédente. Les motards ont été particulièrement vulnérables. 88 sont décédés l'an dernier, seize de plus qu'en 2017.

Tomáš Lerch indique que l’inattention est la première cause des accidents. Il explique également que les fortes chaleurs ont négativement influencé les conducteurs. Selon lui, les personnes titulaires du permis de conduire depuis moins de cinq ans sont impliquées dans un quart des accidents.