Santé : les syndicats réclament une nouvelle augmentation substantielle des dépenses

13-08-2019

Les syndicats et autres organisations chargées de la défense des intérêts des hôpitaux, des médecins et des malades réclament une augmentation à hauteur de 9% du produit intérieur brut des dépenses de l’Etat consacrées au domaine de la santé. Actuellement, cette part est légèrement inférieure à 7%. C’est ce qu’ont fait savoir, lundi, les représentants de treize organisations lors d’une conférence de presse. En 2020, elles souhaiteraient que 25 milliards de couronnes (un milliard d’euros) des réserves des caisses d’assurance maladie soient redistribuées, un plan auquel est opposé le ministère de la Santé.

Les syndicats estiment notamment qu’il convient de poursuivre la politique d’augmentation des salaires des médecins et infirmières, de façon à empêcher leur départ à l’étranger en raison de meilleures conditions de travail. Dimanche dernier, le ministre Adam Vojtěch a indiqué que le niveau des salaires du personnel dans les hôpitaux publics n’augmenterait cependant pas de plus de 3% l’année prochaine, et ce après les diverses augmentations de ces trois dernières années.