Santé et services sociaux : les syndicats lancent un préavis de grève

17-08-2018

Les syndicats représentant les intérêts des personnels de la santé et des services sociaux tentent de mettre la pression sur le gouvernement pour que celui-ci respecte sa promesse d’augmenter de 10 % les salaires de l’ensemble des professions à compter de l’année prochaine. C’est la raison pour laquelle ils ont lancé un préavis de grève ce vendredi. Les syndicats regrettent que les négociations en cours ne progressent pas. Avant cela, jeudi, le ministre de la Santé, Adam Vojtěch (mouvement ANO) avait indiqué qu’il n’était pas d’accord avec les syndicats. Selon lui, les salaires des personnels de la santé ont augmenté de 30 % en moyenne ces cinq dernières années.

Les syndicats rappellent toutefois que le gouvernement a promis cette revalorisation de 10 % pour l’année prochaine. Ils demandent donc à ce que le cabinet respecte son engagement. De son côté, celui-ci propose désormais une hausse de 6 % du montant de la subvention destinée à financer les salaires de l’ensemble des employés de la fonction publique. Ce vendredi, le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) a fait savoir qu’il n’entendait pas discuter avec les représentants des syndicats du personnel hospitalier.