Rougeole : le nombre de cas en hausse constante

Depuis le début de cette année, plus de 520 cas de rougeole, dont 45 lors des deux dernières semaines, ont été confirmés en République tchèque, soit déjà beaucoup plus que le total pour l’ensemble de l’année dernière, selon les données communiquées par le ministère de la Santé. Le plus grand nombre de personnes atteintes de la maladie se trouvent à Prague, ainsi que dans les régions de Moravie-Silésie et de Bohême de l’Est.

A Prague, 164 cas ont ainsi été recensés durant les quatre premiers mois de l’année, contre 103 pour toute l’année 2018. Deux tiers des patients sont des adultes, mais dans la très grande majorité des cas, il a été impossible de vérifier si ces personnes ont été vaccinées durant leur enfance.

En République tchèque, la vaccination contre la rougeole est obligatoire pour les enfants, d’abord à l’âge de 13 mois puis entre les cinquième et sixième années. Malgré cela, la couverture vaccinale est en baisse, essentiellement en raison de la décision des parents de retarder la vaccination. En cause également : l’affaiblissement du système immunitaire d’une partie de la population.