Romano Prodi et la centrale de Temelin

25-11-2001

Le président de la Commission européenne, Romano Prodi, a rejeté une initiative du gouvernement autrichien concernant la centrale nucléaire de Temelin. Vienne demande que l'Union européenne formule des garanties de sécurité qui seraient obligatoires pour la centrale. Néanmoins, Romano Prodi n'a pas exclu que l'Union européenne pourrait définir les règles de sécurité générales des installations nucléaires.