Restitution des biens aux Eglises : la social-démocratie échoue à trouver un accord avec les différents cultes

21-11-2013

Les sociaux-démocrates (ČSSD) ont échoué ce jeudi à trouver un accord avec les représentants des différents cultes concernés par la loi de restitution des biens confisqués par le régime communiste aux Eglises. Lors de son vote en novembre de l'année dernière, ce texte était déjà très fortement critiqué par le parti social-démocrate qui a proposé, dans le cadre de la campagne électorale des dernières élections législatives, de le réviser afin d'en réduire le coût pour l'Etat. Les représentants des cultes et les sociaux-démocrates ont décidé de composer une équipe d'experts pour étudier les différentes propositions du ČSSD. Entrée en vigueur en début d’année, cette loi prévoit de restituer à seize Eglises du pays 56 % des biens qui leur ont été spoliés pour une valeur de 75 milliards de couronnes (2,78 milliards d’euros) entre 1948 et 1989 sous le régime communiste. L’Etat s’est également engagé à leur verser progressivement, sur une période de trente ans, une compensation de 59 milliards de couronnes (2,18 milliards d’euros) pour les biens ne pouvant être restitués.