République centrafricaine : la République tchèque dans l’incapacité de répondre aux demandes de l’ONU

16-04-2014

La République tchèque ne pourra probablement pas donner suite aux deux demandes les plus urgentes formulées par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et relatives à l’envoi d’hélicoptères de transport et d’un hôpital militaire de campagne dans le cadre de la mission de paix menée en République centrafricaine. Le ministère de la Défense a indiqué que la réalisation de ces projets serait trop onéreuse. La mise en place d’un hôpital de campagne nécessite notamment une présence sur le long terme de médecins militaires en Afrique. Le secrétaire général de l’ONU a demandé la participation de la République tchèque lors de sa récente visite à Prague. Le ministre Martin Stropnický a indiqué cependant que l’Armée tchèque était en mesure d’envoyer jusqu’à 250 de ses soldats en République centrafricaine, tous formés précédemment pour une éventuelle mission au Mali.